Quand un ancien passage reprend du service


Le pont accueillant la voie ferrée au dessus de l’avenue Schuman, à quelques encablures de la gare, subit actuellement de grand travaux, ceci en vue de permettre d’augmenter le trafic ferroviaire. L’ouvrage est coupé en deux, tout comme la voie ferrée. La photo ci-dessous parle d’elle même :

Les travaux du pont de la voie ferrée sur l'avenue Schuman - Photo prise le 8 juillet 2018
Les travaux du pont de la voie ferrée sur l’avenue Schuman – Photo prise le 6 juillet 2018

Ces bouleversements ont eu pour conséquence de créer une déviation par un petit passage (non visible sur la photo ci-dessus) que l’on avait presque oublié, et pourtant, il est en quelque sorte l’ancêtre de l’actuelle avenue Schuman passant sous le pont.


Une petite arche…

Cela peut paraitre idiot de le rappeler mais l’avenue Schuman n’a pas toujours existé, cependant, on pouvait quand même passer sous la voie ferrée. Ceci grâce à un petit passage aux proportions bien différentes de celles de l’avenue.

Mais d’abord, remontons le temps :

Ce pont qui passe au dessus de l’avenue Schuman résulte du prolongement de la ligne directe d’Aix à Marseille achevée en 1877 (et pas en 1856 comme l’a indiqué La Provence dans son édition du 29 juillet 2018 – c’est la voie d’Aix à Rognac qui a été ouverte en 1856 – La portion que nous évoquons ici date bien de 1877, voyez cet article).

Depuis plusieurs siècles avant l’apparition du chemin de fer à cet endroit, un chemin existait déjà mais en réalité le passage évoqué ici remonte lui à la création du pont de la voie ferrée. La voie bloquant alors le passage, il a bien fallu trouver une solution en faisant passer le chemin sous la voie ferrée.

Cet ancien passage existe toujours, à quelques mètres à peine au nord, longeant la rue Schuman (voir photo ci-dessous).

A partir de 1877 donc, la route allait désormais passer sous le pont de la voie ferrée en s’engouffrant sous cette voute de pierre. Mais probablement en raison de l’augmentation du trafic et aussi de l’évolution du quartier dans la seconde moitié du XXe siècle, les choses n’allaient pas durer.

C’est vers la période fin 1969 – début 1970 que le pont actuel a fait son apparition. Le petit et désormais ancien chemin sous l’arche allait quant à lui prendre une retraite bien méritée, après presque un siècle de services rendus.

L'ancien et le nouveau passage pour passer sous le pont de la voie ferrée
L’ancien et l’actuel passage (l’avenue Schuman) pour passer sous le pont de la voie ferrée – Photo : Google Maps

Une retraite définitive ? En fait, pas vraiment


Qui reprend du service !

Jusque là délaissé, à proximité d’un parking grillagé et caché par la végétation, bien peu de regards se posaient encore sur ses pierres. Il croisait encore quelques voitures mais ces dernières se contentaient juste de se garer en dessous. Plus de passage, en bref : le calme presque plat.

L'ancien passage en 2016
L’ancien passage en 2016 – Photo : Google Maps

Puis arriva le printemps 2018. Le bruit se fit de plus en plus fort, tout s’agitait autour de lui, et à sa plus grande surprise, on l’imagine, on le réveilla sans trop lui demander son avis : le voila qui accueilli à nouveau de nombreux véhicules au fil des jours après un peu moins de 50 années de repos.

Une déviation qui ne durera qu’un temps, celui des travaux.

Le passage retrouve la circulation le temps des travaux - Photo prise le 6 juillet 2018
Le passage retrouve la circulation le temps des travaux – Photo prise le 6 juillet 2018

Que cela serve de leçon à celle et ceux qui ne portent pas les vieilles pierres dans leur cœur, leur reprochant leur vétusté et leur inutilité, le cas présent nous prouve le contraire !

Certes le passage n’est pas bien large, un véhicule et un trottoir suffisent à en occuper l’espace, et ça n’est pas lui qui va sauver la pagaille en cours, mais c’est toujours mieux que rien. Et puis, c’est toujours sympa de revoir des voitures l’emprunter à nouveau.


Comparaison avant / après :

Vous pouvez observer ci-dessous la comparaison des lieux entre 1964 et 2018.

– A gauche, la vue de 1964 nous montre l’époque où il n’y avait encore que l’ancien passage, le nouveau n’ayant pas encore été percé.
– A droite, la vue de 2018 nous montre les lieux tels qu’ils sont actuellement (du moins, tels qu’ils étaient avant les travaux de 2018, toujours en cours) On y distingue l’ancien passage et l’avenue Schuman juste à coté de lui.

Faites glisser le curseur pour comparer les photos.

Photos : Géoportail / IGN 1964 et Google Maps


POUR CITER CET ARTICLE :

- Sur une publication web ou papier : Mentionnez le nom de l'auteur de l'article et un lien vers l'article source.
- Sur les réseaux sociaux : Evitez d'extraire des photos du site, ça ne sert à rien. Partagez seulement le lien de l'article qui vous a plu.
Plus d'infos en cliquant ici pour les conditions ou ici pour me contacter.

 


Poster un Commentaire

avatar