Les cartes postales autrefois : une question de place !


Il fut une époque où les moyens de communications sur longues distances n’étaient pas bien nombreux. Il y avait bien sûr les lettres que l’on glissait ensuite dans une enveloppe, mais pas que, car aux alentours des années 1870, un autre objet allait faire son apparition : la carte postale illustrée ! (Les plus anciennes connues auraient d’abord circulé en Allemagne, certains évoquent leur création à la date du 7 octobre 1876 (1))


Un moyen de communication qui a traversé le temps :

La carte postale est toujours utilisée, certes, un peu moins qu’avant, le téléphone, les réseaux sociaux et les e-mails l’ayant quelque peu remplacée lorsqu’il s’agit de contacter ses proches.

Mais la carte postale, telle qu’on la connaît, a évolué avec le temps, car à ses débuts, elle était en quelque sorte « bridée », je m’explique :


Jolie mais un peu limitée dans un premier temps :

La carte postale, à la différence des lettres, avait un avantage graphique flagrant comparé à un basique bout de papier destiné à accueillir du texte : son verso était illustré. D’abord par des dessins, puis par des photos qui y furent d’avantages représentées à partir de la fin du XIXe siècle en raison des progrès faits dans ce domaine.

Seulement voila, en France (et peut-être ailleurs aussi), au cours de ses premières décennies d’existence, la carte postale possédait un énorme inconvénient : son recto ne servait pas à accueillir de message comme ça se fait aujourd’hui (ndlr : à propos des termes « recto » et « verso » en ce qui concerne les cartes postales, voyez en fin d’article).

En fait, il était tout simplement interdit d’écrire autre chose que l’adresse du destinataire au recto de la carte jusqu’en 1904. Joli pour montrer par où l’on est passé, mais pas super pratique, il faut bien l’avouer.

Heureusement, ces premières cartes dites « nuage » laissaient parfois un peu d’espace libre autour de l’illustration au verso pour y inscrire deux ou trois lignes (2).


Au fait, pourquoi je parle de cartes postales ici ?

Bah ouais, après tout, c’est vrai ça ! Pourquoi je vous sors l’histoire des cartes postales ? C’est qu’à priori, il n’y a pas vraiment de rapport avec le site (?) Et pourtant, aussi curieux que cela puisse paraître, il y en a bien un de rapport !

Restons donc avec nos cartes postales où l’on ne pouvait pas encore écrire de messages au recto, et uniquement se contenter du peu d’espace disponible au verso autour de l’illustration…


Voici un parfait exemple, et à Aix, justement !

Si j’ai décidé d’aborder ce sujet dans un article, c’est qu’en me promenant sur le site des archives départementales, je suis justement tombé sur une carte postale datée du 22 juillet 1901 de ce type, représentant la fontaine de la Rotonde (3).

Celle-ci a vivement retenue mon attention tant elle est un exemple très parlant en la matière car, ceux qui l’ont envoyée on vraiment utilisé LE MOINDRE CENTIMÈTRE DE LIBRE autour de l’illustration, jugez plutôt :

Source : Archives départementales des Bouches-du-Rhône : « 6 Fi 1032 – Aix-en-Provence. Fontaine monumentale de la Rotonde. Carte envoyée en 1901 » (3)

J’avais déjà vu des cas similaires de cette époque mais jamais à ce point. Comme vous pouvez le constater, nous avons droit ici à un superbe exemple d’optimisation de l’espace utilisable sur ce verso ! On fait ce que l’on peut avec ce que l’on a comme on dit, et bien avec cet exemple on ne peut que reconnaître que les expéditeurs de cette carte se sont plutôt talentueusement accommodés de l’espace libre à leur disposition !


Les choses se sont arrangées dès 1904 :

A partir de 1904, fini les galères. Les cartes postales voyaient désormais leur recto séparé en deux parties bien distinctes : l’une pour la correspondance (le message pour le destinataire de la carte) et l’autre pour l’adresse. Voyez ci-dessous avec deux cartes anciennes en ma possession :

D’ailleurs, vous remarquerez que la disposition en deux partie est toujours présente sur les cartes actuelles.


Au fait : recto ou verso d’une carte postale ?

Vous avez peut-être cru que je me suis trompé en parlant du recto et du verso des cartes. En effet, on pourrait croire que le recto d’une carte postale est son côté illustré, tandis que son verso serait celui destiné à l’adresse. C’est pourtant tout le contraire !

Car il y a un piège : en réalité, le recto d’une carte postale est celui de l’adresse et du message. Son verso est celui accueillant l’illustration, c’est contre intuitif, je trouve aussi, mais c’est comme ça !


Sources :
(1) Histoire de la carte postale : museedelacartepostale.fr
(2) Histoire de la carte postale (infos comp) : apr-philatelie.pagesperso-orange.fr
(3) Carte postale ancienne conservée aux archives départementales des Bouches-du-Rhône « 6 Fi 1032 – Aix-en-Provence. Fontaine monumentale de la Rotonde. Carte envoyée en 1901 avec texte au recto«  (d’ailleurs, erreur dans la légende ici puisque le texte de la carte est écrit au verso).
(4) Recto ou verso d’une carte postale : museedelacartepostale.fr


Petit ajout d’ordre légal : je pense avoir respecté les conditions de réutilisation du site des archives départementales des Bouches-du-Rhône qui indique dans ses mentions légales que « Les œuvres tombées dans le domaine public sont librement exploitables sous réserve de mentionner le titre de l’œuvre, le nom de son auteur et le lieu de conservation/dépôt ». La carte postale ancienne illustrant mon article datant de 1901, je suppose qu’elle est dans le domaine public et donc « librement exploitable ».


POUR CITER CET ARTICLE :

- Les textes et images (images où figure le logo Aix en découvertes) de cet article
sont publiés sous licence Creative Commons CC-BY-NC-SA 4.0.


[licence Créative Commons CC-BY-NC-ND logo]

En cas de réutilisation du contenu de cet article vous devez : mentionner le nom de l'auteur de l'article, intégrer un lien vers celui-ci, ne pas faire d'utilisation commerciale du contenu que vous réutilisez et intégrer un lien vers la licence.

- Sur les réseaux sociaux : Evitez d'extraire des photos du site, ça ne sert à rien.
Partagez seulement le lien de l'article qui vous a plu.
Plus d'infos en cliquant ici pour les conditions ou ici pour me contacter.


Poster un Commentaire

avatar