Aix-en-Provence à la loupe : histoire, anecdotes, lieux disparus, évolution urbaine, patrimoine et le village des Milles.
Avant toute réutilisation du contenu du site consultez la page A propos.- Site indépendant créé en 2014 - Par Damien Pachot

A la une

Dossiers

André Campra – 360 ans

160 ans – La fontaine de la Rotonde en détails

Six ans !

Voie(s) sans issue(s)

A l’occasion, le 4 décembre 2020, des 360 ans du baptême du compositeur aixois André Campra, cet article est remis en avant – (article initialement publié le 3 décembre 2015) On entend souvent qu’Aix fut la terre natale de quantité de magistrats, c’est un fait mais pas uniquement. Les artsLire l’article →

C’était il y a 6 ans, soit un peu plus de 2000 jours, le site était lancé dans sa forme actuelle. 28 Novembre 2014, le site actuel fut donc ouvert à une époque ou covid-19 et confinement ne nous étaient pas du tout familiers. Je n’irai cependant pas jusqu’à direLire l’article →

Article mis à jour le 27 novembre 2020 (partie « Du côté de la Parade ») – Initialement publié le 29 décembre 2017 – – – Le temps qui passe et les divers changements urbains (occupation des sols, etc…) peut parfois avoir amené les diverses institutions (commune, département, Etat, etc…) à changerLire l’article →

Qui n’a jamais observé un panneau, aux Milles ou ailleurs, sans se demander qui était celui ou celle qui a son nom dessus ? Raison pour laquelle j’ai commencé depuis un certain temps à recenser les noms de rues, places, chemins et ronds-points des Milles. Ceci, en fait, pour redonnerLire l’article →

La ville d’Aix-en-Provence et ses environs, c’est un fait, ne sont pas plats. D’une part (et sans compter le massif de Sainte-Victoire), la ville est entourée de collines, et de plus, on s’en rend vite compte au cœur même du centre ancien : quand on va vers le nord, çaLire l’article →

Article initialement publié le 3 octobre 2015 – Intégralement réécrit et augmenté le 23 septembre 2020 avec de la modélisation 3D de l’hôtel avant ses modifications de 1936 et 1966, en fin d’article. C’est au n°27 du Cours Mirabeau que se dresse l’hôtel d’Estienne d’Orves. Cet hôtel, ou du moinsLire l’article →