Louis XIV à l’hôtel de Châteaurenard

On célèbre aujourd’hui les 300 ans de la mort du roi Louis XIV (5 septembre 1638 – 1 septembre 1715). Et saviez-vous qu’en 1660 le Roi Soleil, de passage en Provence, séjourna à Aix à plusieurs reprises?

Le roi fit son entrée dans la ville le 17 janvier 1660 par la porte des Augustins et durant son séjour, fut logé à l’hôtel de Châteaurenard situé au N°19 de la rue Gaston de Saporta.

L'hôtel de Chateaurenard - - Photo: © Aix en découvertes
L’hôtel de Chateaurenard ou fut logé Louis XIV en 1660 – Photo: © Aix en découvertes

Sa mère quant à elle logea en face, au Palais de l’Archevêché. Sachez aussi qu’une partie de sa cour fut logée dans l’hôtel de Carcès (rue Emeric David).

Lors de son passage dans la région cette année là, il se rendit aussi dans d’autres villes aux alentours comme Toulon, Saint-Maximin, Marseille, Brignolles ou encore Hyeres.

Cependant, le roi revint plusieurs fois à Aix où il y passa un total d’une trentaine de jours cumulés durant son séjour dans la région cette année là.  Des passages au cours desquels lui et sa cour assitaient quotidiennement aux messes, en la cathédrale Saint-Sauveur ou dans les autres églises de la ville.

Louis XIV par Hyacinthe Rigaud - Photo: Domaine Public
Louis XIV par Hyacinthe Rigaud – Photo: Domaine Public

Ce séjour royal en Provence prit fin le 14 Mars 1660, jour du départ du roi et de sa cour qui, on l’imagine, devait se composer d’un nombre conséquent de personnes.


POUR CITER CET ARTICLE :

Merci de mentionner mon nom et celui du site dans votre publication en y insérant un lien vers l'article cité (comme dans l'exemple ci-dessous) :

[Damien Pachot - Aix en découvertes.com
- URL de l'article : https://www.aixendecouvertes.com/louisxiv-hotelchateaurenard-aix/]

- - -
Pour tout renseignement complémentaire, merci de consulter les conditions de réutilisation du contenu du site ou me contacter.

Sources

  • Roux Alphéran – Les rues d’Aix
  • Jean Paul Coste – Aix en Provence et le Pays d’Aix
  • Louis XIV par Hyacinthe Rigaud: Wikimedia

Commentez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading Facebook Comments ...
error: Clic droit désactivé momentanément