Des noms de célébrités locales en orbite


Aix se trouve sur Terre, c’est un fait. Mais en cherchant bien, à des centaines de milliers, voire des millions de kilomètres au dessus de nos têtes, on peut aussi en trouver des traces, ou du moins, des noms qui y sont liés. En effet, certaines zones de l’espace on été nommées en l’honneur de certains locaux (qui le furent de près ou de loin).

Beaucoup de noms célèbres (scientifiques, artistes, etc…) sont utilisés pour nommer diverses zones de l’espace, dont des cratères se trouvant sur différents astres. Il faut savoir que ces noms ne sont pas donnés n’importe comment, et qu’il sont soumis à l’approbation d’instances officielles. Ils sont sélectionnés et attribués officiellement par « l’International Astronomical Union » (Union Astronomique Internationale) et le « Working Group for Planetary System Nomenclature » (Groupe De Travail Pour La Nomenclature Du Systeme Planetaire).

Selon les propositions faites au fil du temps, certaines ont été approuvées, mais pas toutes comme on le verra dans cet article.


3, 2, 1… Décollage !


Peiresc sur la Lune :

On commence notre voyage en direction de la Lune (à environ 300 000 km) avec Nicolas-Claude Fabri de Peiresc (1580-1637 – s’orthographie parfois Peyresc).

Portrait de Nicolas-Claude Fabri de Peiresc.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, sachez que résumer Peiresc serait ici bien trop long, tant il fut un véritable touche-à-tout de son époque en matière d’antiquités et de sciences (botanique, médecine, archéologie, etc…), (1). On mentionnera aussi et surtout son grand intérêt pour l’astronomie et le fait qu’il pourrait être l’un des premiers à avoir découvert la nébuleuse d’Orion (M42) en 1610 (2). On lui doit aussi des observations des satellites de Jupiter.

La planète Jupiter (située à environ 750 millions de km de la Terre) que j’ai eu l’occasion de photographier durant l’été 2018, accompagnée de quatre de ses satellites :

Jupiter et quatre de ses satellites photographiés depuis chez moi durant l’été 2018
– Photo : Damien Pachot

Pour la petite histoire, Peiresc n’est pas né à Aix. Il a vu le jour à Belgentier (Var) où ses parents, aixois, s’y étaient alors réfugiés en raison de la peste. Mais il revint ensuite à Aix où il y vécu dans son « hôtel de Calas », qui malgré son nom se trouvait à Aix. Cette demeure, située à deux pas de l’ancien palais comtal, dans l’ancienne rue de la Trésorerie, fut démolie (la rue a aussi disparu) en même temps qu’une partie du quartier à la fin du XVIIIe siècle.

– En 1811 (3), on donna son nom à une rue longeant le palais de justice.
– Le dimanche 10 novembre 1895 (4), on inaugura un monument à son effigie sur le devant de la place de l’Université (déplacé sur le côté de la place depuis).
– Le samedi 16 mai 1981, une plaque fut apposée dans la rue Peiresc « à peu près » à l’emplacement où se dressait son ancienne demeure (j’insiste sur l’« à peu près », car cette maison et la rue où elle se trouvait n’existent plus depuis le remodelage du quartier entre la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècle).
– Plus proche de nous dans le temps, on peut aussi citer le planétarium qui porte aussi son nom (5).

Mais ça s’est pour Aix, sur Terre, car son nom est aussi présent, d’une certaine manière, sur la Lune !

C’est en 1935 que « l’International Astronomical Union » officialisa le baptême de l’un des cratères de notre satellite du nom de « Peirescius » (Peiresc).

La fiche du cratère « Peirescius » sur la Lune issue du site de l’I.A.U.
– Source : Gazetteer of Planetary Nomenclature
International Astronomical Union (IAU) Working Group for Planetary System Nomenclature (WGPSN)

71 ans plus tard, en 2006, ce sont sept autres cratères entourant Peirescius qui ont à nouveau été baptisés en son honneur sous les noms de Peirescius A, B, C, D, G, H et J (ne me demandez pas pourquoi il n’y a pas de E ni de F) :

Les sept cratères « Peirescius A, B, C, D, G, H et J » approuvés en 2006 mentionnés sur le site de l’I.A.U.
– Source : Gazetteer of Planetary Nomenclature
International Astronomical Union (IAU) Working Group for Planetary System Nomenclature (WGPSN)

Les huit cratères « Peirescius » sont visibles ci-dessous. Le plus large d’entre eux, « Peirescius », mesure 61,53 kilomètres de diamètre, tandis que le moins large, « Peirescius H », mesure 8,73 kilomètres de diamètre :

Les cratères « Peirescius » sur la Lune
– Photo : Google Maps Moon

La localisation des cratères « Peirescius » sur une vue générale de la Lune :

Emplacements des cratères « Peirescius » sur une vue générale de la lune
– Photo : Google Maps Moon

En m’amusant à photographier la Lune en juillet 2018 (avec un très gros zoom), je suis parvenu, sans le vouloir, à photographier ce cratère depuis chez moi. La vue n’est pas très nette (c’est loin !) et je ne fais pas du tout d’astrophotographie, mais on le distingue au centre du cerclage rouge que j’ai ajouté :

Le cratère « Peirescius » photographié depuis chez moi le 17 juillet 2018 à 22h01
– Photo : Damien Pachot

Pour l’anecdote, je ne souhaitais pas photographier ce cratère en particulier à l’époque, mais c’est en écrivant cet article que j’ai eu l’idée de fouiller dans mes archives photos lunaires afin de voir se j’avais cette zone en stock, ce qui fut, à ma grande surprise, le cas. Après de multiples vérifications, je peux confirmer que c’est bien lui.

– – –

Cezanne sur Mercure :

Une autre célébrité locale a vu son nom mis en orbite : Paul Cezanne (1839-1906). Né à Aix dans la rue de l’Opéra et mort dans sa maison de la rue Boulegon dans cette même ville, le nom du peintre est aussi présent dans l’espace. Contrairement au cas de Peiresc, il faut aller bien plus loin que la Lune pour le trouver et se rendre sur Mercure pour le trouver.

Autoportrait de Paul Cezanne vers 1875

C’est en 1985 que « l’International Astronomical Union » officialisa le nom de « Cezanne » pour un cratère de Mercure :

La fiche du cratère « Cezanne » sur Mercure issue du site de l’I.A.U.
– Source : Gazetteer of Planetary Nomenclature
International Astronomical Union (IAU) Working Group for Planetary System Nomenclature (WGPSN)

Le cratère « Cezanne » est visible ci-dessous, il mesure 67 kilomètres de diamètre :

Le cratère « Cezanne » sur Mercure
– Photo : Google Maps Mercury

La localisation du cratère « Cezanne » sur une vue générale de Mercure :

Emplacement du cratère « Cezanne » sur une vue générale de Mercure
– Photo : Google Maps Mercury

– – –

Zola sur Mercure :

Restons sur Mercure (où la température varie de -183° à 427°, donc on ne va pas s’y attarder) et dans l’entourage amical de Paul Cezanne avec une autre personnalité : Émile Zola (1840-1902). Bien qu’étant né à Paris, l’auteur vécu à Aix à diverses adresses durant sa jeunesse (cours Gambetta, traverse Sylvacane, rue Roux-Alpheran). Raison pour laquelle je me permet de le considérer, lui aussi, comme une célébrité locale et donc de l’ajouter à cette petite liste.

Emile Zola vers 1902

C’est en 1979 que « l’International Astronomical Union » officialisa le nom de « Zola » pour un cratère de Mercure :

La fiche du cratère « Zola » sur Mercure issue du site de l’I.A.U.
– Source : Gazetteer of Planetary Nomenclature
International Astronomical Union (IAU) Working Group for Planetary System Nomenclature (WGPSN)

Le cratère « Zola » est visible ci-dessous, il mesure 70 kilomètres de diamètre :

Le cratère « Zola » sur Mercure
– Photo : Google Maps Mercury

La localisation du cratère « Zola » sur une vue générale de Mercure :

Emplacement du cratère « Zola » sur une vue générale de Mercure
– Photo : Google Maps Mercury

– – –

Zola sur la Lune ? :

Finissons ce petit tour (peut-être non exhaustif), avec l’histoire d’un cratère de la Lune qui aurait pu porter le nom de Zola.

Plusieurs personnes l’on souhaité et l’idée a été proposée. Cependant,« l’International Astronomical Union » n’a jamais approuvé cette demande, comme indiqué sur leur site :

La fiche indiquant la non-approbation du nom de « Zola » sur la Lune issue du site de l’I.A.U.
– Source : Gazetteer of Planetary Nomenclature
International Astronomical Union (IAU) Working Group for Planetary System Nomenclature (WGPSN)

Le cratère envisagé sur la Lune pour porter le nom de « Zola » (jamais approuvé) est visible ci-dessous, au sud du cratère Houtermans (6) :

Le cratère qui avait été proposé pour porter le nom de « Zola » sur la Lune (jamais approuvé).
– Photo : Google Maps Moon

La localisation du cratère envisagé pour porter le nom de « Zola » (jamais approuvé) sur une vue générale de la Lune :

Emplacement du cratère « Zola » sur la Lune qui avait été envisagé (jamais approuvé)
– Photo : Google Maps Moon

La raison de ce refus est probablement due au fait que les noms d’écrivains ont été rejetés, en ce qui concerne notre satellite, les cratères de la Lune ne pouvant être baptisés qu’avec des noms de scientifiques (7). Zola n’en étant pas un, il ne peut donc pas y avoir son nom.

Pour info, en 1976, 44 propositions de noms pour des cratères de la Lune, (notamment des écrivains) dont celui Zola, ont été officiellement rejetés. (8).

Tant pis, et puis au final il a tout de même eu un cratère de Mercure à son nom trois ans plus tard, et ça, c’est toujours mieux que rien.


Sources :
(1) A propos de Peiresc – Voir sur le site des archives départementales
(2) A propos de l’éventuelle découverte de la nébuleuse d’Orion par Peiresc : http://messier.obspm.fr/f/m042.html
(3) Ambroise Roux-Alpheran : « Les Rues d’Aix – Tome 1 » (1846-1848) – (chap. rue Peiresc)
(4) Le Mémorial d’Aix du 10 novembre 1895 (page 1, colonne 4)
et Le Mémorial d’Aix du 28 novembre 1895 (page 1, colonne 4)
(5) A propos du planétarium Peiresc : https://aix-planetarium.fr/historique/
(6) A propos du cratère « Houtermans » https://the-moon.us/wiki/Houtermans
(7) A propos du nom des cratères de la Lune : france3-regions.francetvinfo.fr
(8) A propos du rejet du nom de Zola en 1976 pour un cratère de la Lune : the-moon.us/wiki/Invalid_Names


POUR CITER CET ARTICLE :

- Les textes et images (images où figure le logo Aix en découvertes) de cet article
sont publiés sous licence Creative Commons CC-BY-NC-SA 4.0.


[licence Créative Commons CC-BY-NC-ND logo]

En cas de réutilisation du contenu de cet article vous devez : mentionner le nom de l'auteur de l'article, intégrer un lien vers celui-ci, ne pas faire d'utilisation commerciale du contenu que vous réutilisez et intégrer un lien vers la licence.

- Sur les réseaux sociaux : Evitez d'extraire des photos du site, ça ne sert à rien.
Partagez seulement le lien de l'article qui vous a plu.
Plus d'infos en cliquant ici pour les conditions ou ici pour me contacter.


L'ajout de commentaires est momentanément désactivé.