Quand un ancien nom de la rue Portalis refait surface


Le journal La Provence du 15 juin 2018 nous apprenait que les archéologues, lors du diagnostic réalisé sur l’immeuble du 1 rue Portalis, avaient mis au jour un ancien panneau indiquant le nom que porta cette rue autrefois, un panneau portant l’inscription « Rue de la République ».

Pourtant, au vu des plans et écrits anciens que j’ai eu l’occasion d’observer jusque là, je n’avais encore jamais eu connaissance, ni vu la mention de cette « rue de la République » et pourtant, j’en ai lu et vu un sacré paquet, croyez moi.

 – Le panneau en question que l’on distingue partiellement derrière un échafaudage (la mauvaise qualité de la photo est due au filet qui recouvrait l’échafaudage) :

Le panneau portant mention de l'un des anciens noms de la rue, pendant un temps "rue de la république"
Le panneau portant mention de l’un des anciens noms de la rue Portalis, alors « rue de la république »

De l’ancienne appellation de la rue Portalis, je connaissais surtout celle de « rue de la porte Saint-Louis », du nom de l’une des anciennes portes à laquelle elle menait.

Ce nom de « rue de la République » me laissait donc assez, voir très sceptique… Plaque posée là par un habitant d’autrefois ? Ou quelque chose dans le genre ? Mon interrogation était totale.

– Ceci jusqu’à ce que Thierry Brayer, créateur de l’excellent site l’Aixois.fr mène l’enquête et nous apporte la réponse :
En réalité, la rue Portalis a bien porté le nom de « rue de la République » mais pendant très peu de temps, ce qui expliquerait le fait que ce nom ne soit resté dans les mémoires, ou du moins, qu’il ne soit que (trop) rarement mentionné.

Ce nom de la « rue de la République » n’est donc pas le seul ancien nom de la rue Portalis mais l’un de ses anciens noms. Car, rappelez-vous, on a beaucoup renommé les rues de la ville au fil du temps.

Je ne vais pas m’attarder d’avantage sur le sujet, Thierry Brayer l’a déjà très bien fait sur son site.
Je vous invite à cliquer ci-dessous pour lire son article :

La renaissance de la République

Comme quoi, on en apprend tous les jours !


 


Poster un Commentaire

avatar