Un panorama d’Aix au XIXe siècle


Souvenez-vous, en 2015 je vous proposais un panorama actuel de la ville, en mars dernier c’était un panorama de la ville en 1905 et bien sachez que l’on peut faire encore mieux et encore plus ancien…

En effet, je vous propose aujourd’hui un large panorama de la ville d’Aix au XIXe siècle !


Trois vues de Claude Gondran vers 1860-70 :

Les vues avec lesquelles j’ai pu réaliser le panorama que je vais vous présenter sont l’œuvre de Claude Gondran, dans la seconde moitié du XIXe siècle, plus précisément vers 1860-70 env.

Ces vues ont donc autour de 150 ans, et nous permettent par conséquent d’observer la ville telle qu’elle était il y a un siècle et demi !

Ce panorama a été réalisé à partir de 3 photographies prises depuis la butte du Mont Perrin. Ces vues n’ont pas été prises le même jour, et probablement pas la même année d’ailleurs (entre 1860 et 1870 env.). Cependant, leur orientation parfaitement joignable et superposable m’a permis de les assembler.

Deux de ces vues sont conservées à la bibliothèque Méjanes et observables sur le site de la bibliothèque numérique (voir sources). La troisième vers le nord-est provient quant à elle d’une collection particulière.


L’orientation et l’angle du panorama :

Ici, l’angle est très, très large, surtout en raison du fait que dans le cas présent nous avons trois photographies d’assemblées. Voyez, ci-dessous, en rouge, la zone que la vue couvre. Le point rouge indique l’emplacement approximatif de Claude Gondran sur la butte du Mont Perrin :

L'ange couvert par le panorama d'Aix au XIXe siècle
L’angle couvert par le panorama d’Aix au XIXe siècle – Photo : Google Earth

Bien évidemment, la vue ne se limite pas aux bords de cette vue aérienne, elle s’étend sur plusieurs kilomètres à l’horizon.


Le panorama assemblé :

Ci-dessous, l’Aix d’il y a 150 ans (cliquez sur l’image pour la voir en haute définition) :

Cliquez sur l’image pour la visualiser en haute définition

Le panorama en détails :

Une vue d’une telle époque nous montre une foule de détails en tout genres, notamment des lieux disparus ou encore existants. Il était indispensable pour moi de vous la décrire. Comment faire ? Grâce à une vue numérotée, tout simplement !

Pour ce faire, cliquez sur le lien ci-dessous afin d’accéder à ce même panorama, mais numéroté, et ainsi pourvoir observer à quoi correspondent les numéros ci-dessous.

Cliquez ici pour accéder à la vue panoramique numérotée en HD 

 – Liste des lieux indiqués sur la vue panoramique numérotée :
1 :
Ancienne chapellerie Leduc [Détruite]
2 : L’hôpital
3 : L’église Saint Jean-Baptiste
4 : Le cours Sextius
5 : Le logis du Bras d’Or
6 : L’ancien Cirque [Détruit vers 1960. Une traverse « du Cirque » existe toujours]
7 : Le bâtiment pour l’accueil des voyageurs de l’ancienne gare en contrebas de la Rotonde (surmonté de son horloge) – [Détruit. A existé de 1856 à 1877]
8 : L’ancienne rue Montperrin. [Tronquée depuis la création de la ligne vers Marseille en 1877. Une portion subsiste toujours sous le nom de rue de Jérusalem]
9 : Le clocher de la cathédrale Saint-Sauveur
10 : Le quai couvert de la gare (côté marchandises) – [Détruit en grande partie dans les années 1980-90 – une partie détruite à la fin des années 90 a accueilli l’ancienne gare routière]
11 : Le quai couvert de la gare (côté voyageurs) – [Détruit. A existé de 1865-67 à 1877]
12 : La tour de l’horloge
13 : L’actuelle avenue des Belges (ancienne route de Marseille)
14 : L’ancien bâtiment de l’octroi [Détruit. A existé jusqu’à la fin du XIXe siècle]
15 : La fontaine de la place de la Rotonde
16 : L’église du Saint-Esprit
17 : Le clocher de l’ancien couvent des Augustins
18 : Le cours Mirabeau
19 : L’entrée ouest de la rue Mazarine
20 : Le palais de Justice
21 : Ancien Collège royal Bourbon – Chapelle des Jésuites – Aujourd’hui lycée du Sacré-Cœur (20 rue Lacépède)
22 : L’entrée ouest de la rue Cardinale à l’arrière de l’hôtel de Simiane (17 rue Goyrand)
23 : Chapelle des Oblats (place Forbin)
24 : L’actuel collège Mignet
25 : Les remparts longeant ce qui forme l’actuelle avenue Malherbe. [Détruits à la fin du XIXe siècle. Une petite portion a cependant subsisté jusque vers 1990]
26 : Le clocher de l’église Saint Jean de Malte
27 : L’actuelle avenue Pierre Brossolette (ancienne route de Marseille)
28 : Les remparts sud de la ville longeant l’actuel boulevard du roi René – [Détruits à la fin du XIXe siècle]
29 : L’actuel boulevard du roi René
30 : L’actuelle avenue Anatole France (ancien chemin des abattoirs)
31 : Les anciens abattoirs – [Détruits – Ont existé de 1850 à 1930 env.] Emplacement aujourd’hui occupé par le parc Jourdan et la cité Benjamin Abram


Sources :
Panorama de la ville d’Aix. Vue prise du Mont-Perrin au bout [de l’avenue] de la Rotonde : [photographie] / Claude Gondran
Cote : PHO. GON. (1), 4 – Conservé à la bibliothèque Méjanes
Panorama de la ville d’Aix. Partie occidentale, [vue depuis le Mont-Perrin] : [photographie] / Claude Gondran
Cote : PHO. GON. (1), 8 – Conservé à la bibliothèque Méjanes
Vue vers le nord-est : Collection particulière
– – –
Grands remerciements à Philipe Ferrand pour l’apport d’informations complémentaires


POUR CITER CET ARTICLE :

- Les textes et images (images où figure le logo Aix en découvertes) de cet article
sont publiés sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND.


[licence Créative Commons CC-BY-NC-ND logo]

En cas de réutilisation du contenu de cet article vous devez : mentionner le nom de l'auteur de l'article et intégrer un lien vers celui-ci, ne pas faire d'utilisation commerciale du contenu que vous réutilisez, intégrer un lien vers la licence
et ne pas diffuser de version modifiée du document original (concerne les photos et illustrations).

- Sur les réseaux sociaux : Evitez d'extraire des photos du site, ça ne sert à rien.
Partagez seulement le lien de l'article qui vous a plu.
Plus d'infos en cliquant ici pour les conditions ou ici pour me contacter.


Voir aussi :

Un panorama d’Aix en 1905

Une vue panoramique d’Aix-en-Provence



Poster un Commentaire

avatar