SÉRIEUSEMENT ?


Article coup de gueule, très différent des autres et inhabituel ici mais je me devais de réagir.


Vous n’êtes pas sans savoir que, dernièrement, une adjointe à la mairie d’Aix a partagé des publications sur Facebook qui ont créé la polémique.

Les propos étant ce qu’ils sont, et ayant été suffisamment relayés, je ne vais pas les republier (d’ailleurs effacés de Facebook depuis).

– – –

Mais autre chose m’a intrigué dans cette histoire :

L’autre souci que j’ai relevé dans ce foutoir, pourrait presque déplacer le débat sur un tout autre sujet que l’on pourrait nommer ainsi :

« LA SENSIBILISATION A L’UTILISATION DES OUTILS DE COMMUNICATION INFORMATIQUES LORSQUE L’ON EST UNE PERSONNALITÉ PUBLIQUE ET / OU A RESPONSABILITÉS« .

Car suite au tollé provoqué, la personne en question (démise de ses fonctions depuis) s’est exprimée dans un communiqué, via sa page Facebook.

Et là, je suis resté sur le cul. On pouvait y lire :

Extrait du communiqué publié sur Facebook

SERIEUSEMENT ? – La « complexité technique » ?

Donc là on a deux interprétations possibles :

1 – Soit cet argument est purement en carton, cette personne ne sachant pas quoi trouver comme excuse et on s’arrête là.

2 – Soit cet argument est tout ce qu’il y a de plus sincère et on continue EN SE POSANT BEAUCOUP DE QUESTIONS.

En effet, j’espère que cette personne a écrit ça en utilisant des arguments bidons, car si elle était réellement sincère, cela serait révélateur d’un gros problème au niveau de la municipalité en ce qui concerne les compétences exigées, et donc, sur la base de quelles compétences certains élus sont nommés (ou re-nommés).

Je parle ici de compétences car, quand on est plus ou moins dans la politique, au même titre que la parole, les réseaux sociaux, en 2020, font partie intégrante de la communication. Je trouve donc paradoxal le fait d’avoir en charge un tel poste, qui nécessite justement de la communication, sans maîtriser un minimum sa propre communication.

Et de là à évoquer « une équipe » chargée de communication, c’est abusé. Une équipe ? Franchement, non. On n’est pas à l’Elysée, on est sur une mairie de quartier là. Je veux bien que l’on soit à Aix mais faut arrêter de tout voir en grand.

Et si ces propos sont sincères, combien sont-ils / elles de nommé(e)s ou d’élu(e)s à la ville ou ailleurs dans la même situation à occuper des postes avec trop peu de notions informatiques et en réseau social ? – et j’ai bien dit « notions ». Quand on lit ça, on se demande où est donc la « Aix Smart City », « connectée », etc… là pour le coup, la connexion a du plomb dans l’aile.

Et puis, les arguments :
– l’âge : 73 ans ? Et alors, c’est pas une excuse.
– le niveau : sans diplômes ? Et alors, c’est pas non plus une excuse.
– et puis : la nécessité d’une ÉQUIPE pour gérer la com d’une mairie de quartier ? Non, sans déconner, cet argument est fou et disproportioné…

Je sais que l’on va me dire que ça peut-être difficile pour tout le monde de s’y mettre et de maitriser toutes les subtilités de Facebook et autres.

Certes, sauf qu’ici, il s’agissait de SA communication, donc à elle de savoir utiliser un minimum les R.S qui je le rappelle sont en 2020, une base de la com. Je parle ici d’un minimum d’implication personnelle dans les connaissances du fonctionnement du truc, je ne lui demande pas non plus d’être Community Manager ou développeur hein.

Sur les réseaux sociaux, tout va très vite et se répand comme une traînée de poudre, un minimum de maitrise de ces outils est indispensable pour éviter les dérapages.

Ce cas illustre donc parfaitement le fait qu’un minimum de connaissances dans l’utilisation des réseaux sociaux est logiquement requis pour la tenue d’un tel poste.

Poste qui je l’imagine, est proposé et pas imposé. Donc si on ne peut plus gérer un tout petit peu son poste et ce qu’il requiert, autant laisser sa place.

Alors certes, cette personne doit se remettre en question dans ça façon de communiquer sur le net, et elle l’a appris à ses dépends. Mais la municipalité, elle aussi, doit revoir les compétences de certains de ses éléments, si elle ne souhaite pas voir se reproduire une telle situation, qui ne donne jamais une belle image à une ville qui se veut d’être au sommet des classements.


Donc, très chère municipalité d’Aix, il va falloir désormais investir dans une formation aux réseaux sociaux destinée à tes collaborateurs car, me semble t-il, et au vu de ce que cette personne a publié, de sérieuses lacunes sont là.

On fait bien des stages de sensibilisation aux réseaux sociaux pour les enfants, pourquoi ne pas en faire aussi pour les adultes ?


J’espère, néanmoins, que ça n’était que des arguments bidons car, autrement, si c’est vraiment un manque de connaissances, il y aurait beaucoup de souci à se faire. A quand la prochaine « bourde » ?


L'ajout de commentaires est momentanément désactivé.