Les Cardeurs: de l’îlot insalubre à la création de la place

Les Cardeurs: de l’îlot insalubre à la création de la place


En plein cœur du centre ancien, située à deux pas de l’Hôtel de ville s’étend la place des Cardeurs.

La place des Cardeurs en 2015
La place des Cardeurs en 2015

Au premier abord, on pourrait être amené à penser que cette place (que l’on nomme aussi forum des Cardeurs) si bien intégrée à l’espace urbain ne peut être que très ancienne, comme tant de ses semblables que l’on peut admirer dans d’autres villes et villages de France. Et bien ne vous fiez pas aux apparences, car ça n’est pas du tout le cas!

En effet, si je vous dis que jusqu’en 1963 tout un pâté de maison occupait la quasi intégralité de cette place, vous auriez sûrement du mal à me prendre au sérieux. Mais si je vous montre ci-dessous une comparaison entre une vue aérienne actuelle et une photographie aérienne de cette même zone datant datant de 1960, là vous serez bien obligés de me croire:

La place des Cardeurs en 2015 :

La place des Cardeurs de nos jours Photo: Google Maps
La place des Cardeurs de nos jours Photo: Google Maps

Voici à présent cette même zone en 1930 : 

L’emplacement de l’actuelle place des Cardeurs en 1930 Photo: © IGN-GEOPORTAIL/1930

 Un peu d’histoire : 

Cette partie de la ville fit son apparition entre les XIIIe et XIVe siècles (voir Aix au fil des siècles). Au moyen-âge, la zone couvrant ce qui est aujourd’hui la place et sa périphérie accueillait le quartier juif d’Aix qui avait pour nom « la Juiverie ».

La création de la place s’est faite en deux étapes, séparées chacune de plusieurs décennies :

1 – Pour la première partie,  il faut remonter jusqu’au XIXe siècle, en 1882 plus précisément où une première (petite) portion de la place fut dégagée, elle correspond à la placette triangulaire au nord de l’Hotel de ville. Cet aménagement fut effectué dans le but de désenclaver totalement l’Hôtel de ville des constructions qui lui étaient accolées depuis bien longtemps.

2 – Pour la seconde étape, qui fut la plus massive, il faut avancer jusqu’au siècle suivant en 1963, année où fut détruit l’îlot des Cardeurs, un ensemble de plusieurs dizaines de logements entouré de deux rues: les rues Vivaut (au sud) et des Cardeurs (au nord). Les siècles passants, cet îlot était devenu insalubre, et même parfois qualifié de taudisLa destruction effectuée, cette zone fut aménagée dans un premier temps en parc de stationnement en plein air visible sur la photographie ci-dessous datée de 1970 : 

Le parking des Cardeurs en plein air en 1970 - Photo : © IGN GEOPORTAIL/1970
Le parking des Cardeurs en plein air en 1970 – Photo : © IGN GEOPORTAIL/1970

Il faudra attendre le courant des années 70 (je n’ai pas l’année précise) pour que soit construit le parking souterrain des Cardeurs qui est toujours en place aujourd’hui et qui compte actuellement 125 places). La place était désormais libérée des véhicules comme ont peut le voir sur la vue ci-dessous datée de 1979 :

Le parking des Cardeurs est devenu sous terrain dans les années 70. La place était libérée - Photo : © IGN GEOPORTAIL/1979
Le parking des Cardeurs est devenu sous terrain dans les années 70. La place était libérée – Photo : © IGN GEOPORTAIL/1979

En ce qui concerne la dernière rénovation « majeure » de la place au moment où sont écrites ces lignes, elle remonte à 2010.

Pour ce qui est des anciennes rues Vivaut et des Cardeurs, n’entourant désormais plus rien, elles font aujourd’hui partie intégrante de la place. Quant à son appellation, le terme « cardeur » désigne un métier qui se pratiquait autrefois et qui consistait à « démêler des fibres textiles et les peigner à l’aide d’une carde ». Peut-être y en avait il autrefois dans ce quartier pour qu’on lui donne ce nom ?

Voyez l’illustration ci-dessous qui résume les étapes de sa création:

Les différents îlots détruit lors de la création de la place des Cardeurs Illustration: © Aix en découvertes
Les différents îlots détruit lors de la création de la place des Cardeurs – Illustration: © Aix en découvertes

 En conclusion :

Autrefois occupée par un taudis insalubre que l’on a détruit pour faire place nette, la place fut ensuite occupée par des automobiles que l’on a enfoui dans le sol par le biais de la création d’un parking souterrain, ceci toujours dans le but de libérer la place.

Au vu du souhait qui a toujours été fait de « libérer » cette place, cela laisse de l’espoir pour trouver une éventuelle solution en ce qui concerne l’actuelle occupation des terrasses des restaurants de la place mais ceci est un autre sujet…

La place des Cardeurs et ses terrasses en 2015 Photo: © Aix en découvertes
La place des Cardeurs et ses terrasses en 2015 Photo: © Aix en découvertes

POUR CITER CET ARTICLE :

- Sur une publication web ou papier : Mentionnez le nom de l'auteur de l'article et un lien vers l'article source.
- Sur les réseaux sociaux : Evitez d'extraire des photos du site, ça ne sert à rien. Partagez seulement le lien de l'article qui vous a plu.
Plus d'infos en cliquant ici pour les conditions ou ici pour me contacter.

Sources :
Jean Paul Coste – Aix en Provence et le Pays d’Aix
La Provence – Hors-série Mai-Juin 2014 « Les juifs en Provence »
Aix-en-Provence – 1850-1950 – Les faux-semblants de l’immobilisme, Philippe Vaudour (2010)
parkings-semepa.fr
Vues aériennes anciennes :  Remonter le temps (service de Géoportail / IGN)


Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Les Cardeurs: de l’îlot insalubre à la création de la place"

avatar
récents anciens notes
trackback
[…] [ Aix en découvertes, « Les Cardeurs: de l’îlot insalubre à la création de la place », publié le 12 janvier 2015, consulté le 3 avril 2016. URL : https://www.aixendecouvertes.com/place-des-cardeurs-aix/ ]  […]
trackback
[…] Les monuments disparus d’Aix sont nombreux, le plus souvent détruits lors d’aménagements urbains. Parmi les plus récents, l’ancien casino, démoli en 2003 dans le cadre du programme Sextius-Mirabeau.  Ce sont parfois des quartiers entiers qui sont démolis comme l‘îlot insalubre des Cardeurs en 1963. […]