A la découverte des décors du film « Cezanne et Moi »


Mise à jour au 14 juin 2016 :

Cezanne et Moi : Bande annonce du film

 


 – L’article de septembre 2015  – Les décors du film :

En guise d’introduction :

J’ai pour habitude de ne m’intéresser qu’aux décors « réels et historiques » de notre chère Aix. Mais si comme moi vous arpentez assez fréquemment ses rues, vous avez peut-être aperçu en septembre dernier certains éléments qui ne vous semblaient pas tout à fait familiers.

Une fois n’est pas coutume, nous allons partir à la découverte de ses « récents vestiges anciens » qui ont poussé en certains lieux. (Ils ont depuis été démontés).

Ces décors ne sont pas apparus là par hasard, il faut savoir en effet que la ville a accueilli les équipes de tournage du film « Cezanne et moi ».  Ce long métrage réalisé par Danièle Thompson évoquera la relation entre deux grand artistes: le peintre Paul Cezanne et l’auteur Emile Zola qui ont tous les deux vécu à Aix.

En ce qui concerne les rôles principaux, c’est Guillaume Gallienne qui interprétera le rôle de Cezanne, quant à Zola, il sera interprété par Guillaume Canet.


Les décors :

Passons donc au sujet principal de l’article: les décors. Il fallait bien les chercher mais lorsqu’on les trouvait on était subjugué. Car il fallait bien reconnaître que les décorateurs ont accompli un incroyable boulot! Retour sur ces décors éphémères…

Une nouvelle fontaine sur la  place de l’Archevêché:

Une fontaine près du déboucher de la rue Adanson - Photo: © Aix en découvertes
Une « nouvelle » fontaine près du débouché de la rue Adanson sur la place – Photo: © Aix en découvertes

Cette fontaine était si bien intégrée au N°26 que l’on aurait pu penser qu’elle a toujours été là. Et pourtant, elle n’a été installée que le 8 septembre dernier (des photos de son installation son visibles en suivant ce lien). En temps normal l’emplacement de cette fontaine est occupé par… une porte de garage!

L'emplacement de la fausse fontaine - Photo Google Maps
L’emplacement de la fontaine sans la fontaine – Photo Google Maps

 

Un nouveau café sur la place de l’Archevêché:

Le café Beaufort (père et fils) sue la place - Photo: © Aix en découvertes
Les décors du café Beaufort (père et fils!) sur la place – Photo: © Aix en découvertes

Ce café (ou du moins ce décor de café), n’est lui aussi apparu qu’au début du mois de septembre. Il faut savoir que le Café Beaufort a réellement existé à Aix entre les XIXe et XXe siècles mais il se trouvait à l’angle du cours Saint-Louis et du cours des Arts et Metiers (voir ici et ici pour en savoir plus).

Des scènes ont été tournées sur cette place le 10 septembre, avec la participation d’une quarantaine de figurants. Initialement peint en blanc, il fut repeint en vert en cours de tournage. Tout comme la fontaine, il fut lui aussi construit au N°26 sur la place. Il en occupait l’autre partie du rez-de-chaussée.

Le rez-de-chaussée du N° 26 sans les décors - Photo: Google Maps
Le rez-de-chaussée du N° 26 sans les décors – Photo: Google Maps

 

Une nouvelle façade dans la rue Aude:

Un décor de façade en construction dans la rue Aude - Photo: © Aix en découvertes
Un décor de façade en construction dans la rue Aude – Photo: © Aix en découvertes

Cette façade était en cours d’installation le matin du 21 septembre dans la rue Aude. Sur la photo dessus, on distingue au sol certains éléments la composant qui n’étaient pas encore installés. Pendant ce temps, d’autres décorateurs « maquillaient » certains éléments actuels de la place d’Albertas comme certaines plaques dorées d’avocats et autres professions du genre qui auraient pu causer quelques anachronismes.

Des scènes y furent tournées le soir même, tout comme sur la place d’Albertas toute proche.  Le lieu couvert par cette façade accueille en temps normal un commerce.


 – A savoir à propos de la fontaine de la place d’Albertas : 

Pour l’anecdote, j’ai souvent entendu dire qu’il y avait un anachronisme lorsque, dans le film, une scène nous montre Cezanne et Zola près de la fontaine de la place d’Albertas.

En effet, on entend et on lit souvent que la fontaine date de 1912, et donc que cette scène ne serait pas possible car il n’auraient pas pu la connaitre, or, c’est faux. En réalité, la fontaine a été édifiée sur la place en 1860 (*) et mise en fonctionnement le jeudi 15 novembre de la même année. Elle est donc contemporaine des deux artistes et ils auraient tout à fait pu la croiser.

En réalité, ce qui fait dire que la fontaine de la place d’Albertas date de 1912, c’est que cette année là, une nouvelle vasque en fonte de près de 2 tonnes fut fondue et offerte à la ville par les élèves de l’école des Arts et Métiers (**) et installée sur la fontaine en remplacement de l’ancienne vasque en pierre, dont l’état n’était, visiblement, plus au beau fixe (***).

D’ailleurs, la fontaine, telle qu’elle était en 1860, avait une apparence très similaire à l’actuelle malgré les modifications ajoutées par les élèves de l’Ecole des Arts et Métiers en 1912, car dans le Mémorial d’Aix qui évoquait sa mise à l’eau en 1860 (*) on parlait déjà d’une fontaine dotée d’un bassin circulaire dont la bordure était surmontée d’une frise en fonte ornée. Avec un piédestal en forme de balustre soutenant une vasque, d’où jaillissait une gerbe d’eau. Seule la vasque semble avoir été différente car en pierre, taillée dans un seul bloc. Cette vasque est, depuis 1912, en fonte.


Le N°1 de la rue Aude sans décors - Photo: Google Maps
Le N°1 de la rue Aude sans décors – Photo: Google Maps

Une épicerie (et un tabac) sur la place de l’Archevêché:

Le décor d'une épicerie sur la place de l'Archevêché - Photo: © Aix en découvertes
Le décor d’une épicerie sur la place de l’Archevêché – Photo: © Aix en découvertes

Ce décor fut installé entre le 21 et le 23 septembre. Auparavant, ce même emplacement a accueilli le décor d’un commerçant de tabac. Plusieurs zones ont ainsi été réutilisées pour différents décors.

Le décor du tabac qui a été remplacé par celui de l'épicerie - Photo: voir dans les sources
Le décor du tabac qui a été remplacé par celui de l’épicerie – Photo: voir dans les sources

Le décor de l’épicerie (anciennement celui du tabac), a aussi été construit au rez-de-chaussée du N° 26 sur la place de l’Archevêché et est situé entre le décor de la fontaine et celui du Café Beaufort.

Les décors de la fontaine, de l'épicerie et du Café Beaufort Le décor d'une épicerie sur la place de l'Archevêché - Photo: © Aix en découvertes
Les décors de la fontaine, de l’épicerie et du Café Beaufort Le décor d’une épicerie sur la place de l’Archevêché – Photo: © Aix en découvertes

Le café de l’Archevêché maquillé:

La façade du café de l'Archevêché "déguisée" - Photo: © Aix en découvertes
La façade du café de l’Archevêché « déguisée » en Vins & Liqueurs – Photo: © Aix en découvertes

Le 24 septembre au matin, j’ai d’abord cru que le café était tout simplement fermé, mais en en y regardant de plus près, on s’aperçoit que certains spots ont été démontés, que le store manque à l’appel et que le nom du café a changé.

Le café de la place de l'Archevêché sans maquillage - Photo: Google Maps
Le café de la place de l’Archevêché sans maquillage – Photo: Google Maps

Cette nouvelle façade de « Vins & Liqueurs » cachait en réalité le café de la place de l’Archevêché.

La façade du café sans la terrasse (photo sombre) - Photo: Google Maps
La façade du café sans la terrasse (photo sombre) – Photo: Google Maps

La place de l’Archevêché a aussi accueilli le décor d’une galerie d’art, la Galerie Vollard. Ce décor fut installé devant celui de la fausse fontaine près du croisement avec la place et la rue Adanson.

Le décor de la Gallerie Vollard - Photo: voir dans les sources
Le décor de la Galerie Vollard – Photo: voir dans les sources

Une autre photo de ce décor est visible en suivant ce lien. Parmi les autres lieux de tournage dans le coin, on peut aussi citer (entre autres) les carrières de Bibémus et la bastide du Jas de Bouffan. La Provence ne sera pas le seul lieu de tournage, on peut citer (entre autres) la ville de Médan dans les Yvelines et celle de Moulins dans  l’Allier.

Le vendredi 25 septembre eu lieu le dernier jour de tournage à Aix. Les équipes sont arrivées très tôt car c’est dès 00h30 que l’on  pouvait voir plusieurs camions s’installer sur la place de l’Université.

Les camions de l'équipe de production s'installaient dès 00h30 le 25 septembre pour le dernier jour de tournage à Aix - Photo: © Aix en découvertes
Les camions de l’équipe de production s’installaient dès 00h30 le 25 septembre pour le dernier jour de tournage à Aix – Photo: © Aix en découvertes

Peu de temps avant, le même soir, on pouvait voir que les décors de la place de l’Archevêché avaient été bien préparés et ornés d’accessoires. Le tout, sous la protection de bandeaux et d’un agent de sécurité. On pouvait y voir l’épicerie et sa devanture fournie de légumes et d’ail.

Le décor de l'épicerie et ses accessoires - Photo: © Aix en découvertes
Le décor de l’épicerie et ses accessoires – Photo: © Aix en découvertes

Le commerce de Vins & Liqueurs avait quand à lui reçu des tonneaux ainsi que plusieurs caisses et des bouteilles sur sa terrasse.

Le décor des Vins & Liqueurs et ses accessoires - Photo: © Aix en découvertes
Le décor des Vins & Liqueurs et ses accessoires – Photo: © Aix en découvertes

La préparation s’est probablement déroulée une partie de la nuit ainsi que les heures qui ont suivi car ce jour, le 25 septembre, fut le dernier en ce qui concerne les tournages à Aix. Des photos de cette dernière journée sont visibles en suivant ce lien.

Les tournages maintenant finis, les décors ont été démontés dans les jours qui ont suivi. S’évaporant aussi vite qu’ils étaient arrivés. C’est bien pour cela que je me suis empressé d’aller les photographier et ainsi les partager avec vous, au cas où vous les auriez ratés.

Petite anecdote pour finir, sachez qu’à l’origine le nom de projet du film était « Les inséparables ».

P.S.: Merci  à Michèle de m’avoir signalé dans les commentaires le tournage à la bastide du Jas de Bouffan, par ailleurs si l’un ou l’une d’entre vous souhaite me signaler d’autres lieux où ont été tourné ce film (j’en ai sûrement oublié), vous pouvez vous aussi m’en faire part dans les commentaires ci-dessous.


POUR CITER CET ARTICLE :

- Sur une publication web ou papier : Mentionnez le nom de l'auteur de l'article et un lien vers l'article source.
- Sur les réseaux sociaux : Evitez d'extraire des photos du site, ça ne sert à rien. Partagez seulement le lien de l'article qui vous a plu.
Plus d'infos en cliquant ici pour les conditions ou ici pour me contacter.

  – Sources 

Photo d’entête:
Paul Cezanne en 1861 : Wikimédia (Domaine Public)
Emile Zola en 1865 par Etienne Carjat : Wikimedia (Domaine Public)

A propos de la fontaine de la place d’Albertas :
(*) Le Mémorial d’Aix du 18 novembre 1860 (Page 2 – 2ème colonne)
(**) Le Mémorial d’Aix du 20 juin 1912 (page 2 – 5ème colonne)
(***) La Seconde et le siècle – Collectif – Page 150

Photos du décor du tabac et du décor de la Galerie Vollard:
Ce sont des captures extraites d’une vidéo visible ici nous faisant visiter les décors du film.

Plus d’infos sur le café Beaufort:
Wikipédia (page consacrée au café)
Site de l’atelier Cezanne (au N°12 sous le plan)

Plus d’infos sur le film:
La page Facebook du film avec des photos des décors et du tournage
La provence.com (article du 17 août 2015)
Le Parisien.fr (article du 21 avril 2015)
La Montagne.fr (article du 28 mai 2015)



4
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
JoannetDamien PachotMichèle Martini Moigno Recent comment authors
récents anciens notes
Michèle Martini Moigno
Invité
Michèle Martini Moigno
bonjour,
la Bastide du Jas de Bouffan a également servi de lieu de tournage pendant de nombreux jours.
Bien à vous.
Joannet
Invité
Joannet
Super article, merci