L’ancienne salle des fêtes des Milles partie en fumée


Les faits se sont déroulés dans l’après-midi du vendredi 15 mars 2019 : l’ancienne salle des fêtes du village des Milles n’est plus, suite à un incendie.

L’information pourrait presque paraître anecdotique, les lieux n’étant plus utilisés et voués à une future destruction. Cependant il ne faut pas oublier que ce lieu a accueilli pendant plusieurs décennies de multiples rassemblements liés à la vie du village et dont certains lecteurs ou lectrices en gardent peut-être des souvenirs.


Née à la fin des années 60

Je ne possède pas la date exacte de sa construction mais en me basant sur les vues aérienne de l’IGN j’ai pu en déduire une période entre 1966 et 1968. Cette construction était donc là depuis au moins 51 ans.

On la retrouve en effet pour la première fois sur une photo aérienne de l’IGN en 1968 :

L’ancienne salle des fêtes des Milles apparaît pour la première fois sur une vue aérienne de l’IGN en 1968 – © IGN / Geoportail / 1968

Une carcasse calcinée :

Les lieux n’étaient plus utilisés suite à la construction de l’Espace des Vignerons inauguré le 21 juin 2014, construit à la place de l’ancienne coopérative du village et destiné à remplacer cette ancienne salle des fêtes.

En août 2018, je l’avais prise en photo sachant qu’elle devait être détruite dans un futur plus ou moins proche (c’était sans compter sur cet incendie (!)) :

Ne reste plus aujourd’hui de cette construction majoritairement en bois d’un peu plus 300m² qu’une carcasse noircie dont la charpente n’a pas totalement cédé et qui, comme c’était de toute façon prévu, sera détruite. L’incendie, dont on ignore encore les causes, s’est déroulé le 15 mars 2019, les photographies ci-dessous ont été prises le 17.

Ce qu’il reste de l’intérieur de la salle

Des locaux accolés à la salle ont eux aussi été détruits :


Le 20 mars 2019, en repassant devant les lieux, on pouvait observer que ce qu’il restait de la salle avait été détruit :

Bref, un lieu qui ne servait plus et dont ne faisait plus attention et qui était d’une façon ou d’une autre condamné à disparaître.

Fin de l’histoire.


POUR CITER CET ARTICLE :

- Les textes et images (images où figure le logo Aix en découvertes) de cet article
sont publiés sous licence Creative Commons CC-BY-NC-SA 4.0.


[licence Créative Commons CC-BY-NC-ND logo]

En cas de réutilisation du contenu de cet article vous devez : mentionner le nom de l'auteur de l'article, intégrer un lien vers celui-ci, ne pas faire d'utilisation commerciale du contenu que vous réutilisez et intégrer un lien vers la licence.

- Sur les réseaux sociaux : Evitez d'extraire des photos du site, ça ne sert à rien.
Partagez seulement le lien de l'article qui vous a plu.
Plus d'infos en cliquant ici pour les conditions ou ici pour me contacter.

Article en lien avec ce sujet :



Poster un Commentaire

avatar