La restauration de l’église des Milles (m.a.j. au 21 février 2021)


[Article initialement publié le 5 septembre 2020 – Mis à jour le 21 février 2021, à lire en toute fin d’article]

Article consacré à l’histoire de l’église des Milles en cliquant ici.

La communication sur ces faits s’est faite très (trop ?) discrète par la municipalité, rien sur place, juste un encart dans le magazine municipal de novembre 2020. Vivant aux Milles, j’ai donc pris l’initiative de faire un article sur ce sujet (et visiblement j’ai bien fait car les infos ont été bien maigres).


L’église des Milles connait actuellement une opération de restauration débutée le 17 août 2020.

Il faut dire que l’édifice bâti au début du XVIIIe siècle et remanié au XIXe en avait bien besoin au vu de son état intérieur qui, au fil du temps, laissait apparaître de nombreuses marques de vieillissement. Il était temps d’y remédier, ce qui, visiblement est en cours, une bonne chose pour le petit patrimoine trop souvent mis de côté.

Avant les travaux, toutes les œuvres qu’elle contenait ont été mises de côté, notamment deux tableaux nommés « Vœux de Louis XIII » de Michel Serre et « Prédication d’un évêque » de Jean-Baptiste Daniel qui vont être restaurés (voir en fin d’article la mise à jour au 21 février 2021).


Les travaux au mois de septembre 2020 – La nef latérale :

La rénovation en cours de la nef latérale de l’église des Milles, photo prise le 4 septembre 2020
– Photo : Damien Pachot

– – –

Je vous propose d’observer l’intérieur de l’église en chantier au 4 septembre 2020 grâce à la vue panoramique à 360° que j’ai réalisée et postée sur Google Maps – cliquez ici si la vue ne s’affiche pas :


Les travaux de restauration au 24 octobre 2020 – La nef latérale restaurée :

En septembre, la nef latérale était inaccessible en raison des travaux. Désormais sa restauration est achevée et c’est au tour de la nef principale d’être inaccessible pour cause de lifting.

La nef latérale ayant retrouvé ses couleurs et étant redevenue accessible, je vous en propose quelques photographies ci-dessous.

– – –

On peut tout d’abord observer l’intérieur de l’église en chantier au 23 octobre 2020 grâce à la vue panoramique à 360° que j’ai réalisée et postée sur Google Maps – cliquez ici si la vue ne s’affiche pas :

– – –

Quelques photos de la nef latérale désormais restaurée, prises le 23 octobre 2020 :

La voute de la nef latérale
Le fond de la nef latérale
Détail des sculptures à la base des arcs de la voute
La nef latérale restaurée vue depuis le sud
La nef latérale restaurée vue depuis le nord

En certains endroits, on remarque d’anciennes traces peintures laissées visibles, dont certaines datent du XVIIIe siècle. Elles ont été remises au jour les des travaux :

Des traces d’anciennes peintures laissées en place (visibles dans la nef latérale)

On peut aussi y croiser un joli petit chat :

Un petit chat croisé dans l’église des Milles

– – –

Quant à la nef principale de l’église, elle est en grande restauration à son tour, comme le montre le photo ci-dessous :

Derrière les échafaudages, la renaissance de la nef principale de l’église des Milles…

La restauration de l’église au 11 décembre 2020 :

M’étant rendu sur les lieux les 8 et 11 décembre 2020, j’ai pu constater que la restauration de la nef principale principale semble être achevée, ou du moins très proche de sa fin.

Voici le résultat de la restauration de la nef principale :

La nef principale de l’église des Milles restaurée
Photo prise le 8 décembre 2020

Les lieux ont retrouvé leur clarté, surtout avec de la lumière, cette église étant auparavant trop souvent baignée dans l’obscurité (reste à voir si ça restera le cas à l’avenir). On redécouvre cet édifice qui méritait amplement de retrouver son charme.

Ca sent le neuf et c’est beau, en bref : un travail de qualité !

Tout comme pour la nef latérale (voir plus haut), des détails de peintures anciennes ont été laissées visibles dans cette partie de l’église. En voici deux exemples ci-dessous :

Des traces d’anciennes peintures laissées en place (visibles dans la nef principale)
Photo prise le 8 décembre 2020
D’autres traces d’anciennes peintures laissées en place (visibles dans la nef principale)
Photo prise le 8 décembre 2020
La nef principale restaurée
Photo prise le 11 décembre 2020
La nef latérale restaurée
Photo prise le 11 décembre 2020
La voute restaurée de la nef principale
Photo prise le 11 décembre 2020
Le bacon au dessus du portail d’entrée
Photo prise le 11 décembre 2020
Période de fin d’année oblige : la crèche installée dans l’une des chapelles latérales
Photo prise le 11 décembre 2020
Un petit quelque chose à confesser ?
Photo prise le 11 décembre 2020
Et toujours le petit chat 🙂
Photo prise le 11 décembre 2020

– – –

Visite virtuelle de l’église des Milles restaurée (photos prises le 11/12/20) :

Je vous propose, ci-dessous, des photosphères permettant d’observer l’intérieur de l’édifice à 360° (si on ne peut pas s’y rendre, c’est pratique). Ces photos ne sont pas parfaites et présentent quelques défauts mais elles sont largement suffisantes pour voir les lieux désormais restaurés.

– La nef principale à 360° (photo réalisée par mes soins – cliquez ici si la vue ne s’affiche pas) :

– La nef latérale à 360° (photo réalisée par mes soins – cliquez ici si la vue ne s’affiche pas) :

– – –

Mise à jour au 21 février 2021 :

Le conseil municipal, dans sa séance du 12 février 2021 (voir délibérations ici), a évoqué la restauration souhaitée de deux tableaux situés dans l’église des Milles :
1 – « Le vœu de Louis XIII » – Par Michel Serre, peintre originaire de Tarragone, fixé et mort à Marseille en 1733 (*). Hauteur : 358 cm ; largeur : 267 cm – Réalisé vers les XVIIe / XVIIIe siècles – Classé au titre des Monuments Historiques en 1910, qui se trouvait sur la paroi de gauche.
ET
2 – « La prédication d’un évêque » (nommé aussi « Évêque haranguant une nombreuse assistance ») – Par Jean-Baptiste Daniel, peintre marseillais, né en 1656, mort en 1720 (**). Hauteur : 386 cm ; largeur : 268,5 cm – Réalisé vers les XVIIe / XVIIIe siècles – Inscrite au titre des Monuments Historiques en 1997.

Depuis le début des travaux ces tableaux ont été transportés au Centre Interrégional de Conservation et Restauration du Patrimoine. Avant qu’elles reviennent dans l’église, la ville souhaite qu’un traitement leur soit appliqué en vue de leur conservation. Reste la question du financement, consistant à solliciter le concours des partenaires institutionnels publics pour les travaux de restauration de ces deux œuvres, dont le coût estimé est de 51710€ H.T. ou 62052€ T.T.C.

A suivre.

(*) Jean Boyer : « La peinture et la gravure à Aix-en-Provence » aux XVIe – XVIIe – XVIIIe siècles » – 1972 – page 168
(**) Jean Boyer : Ibid. – page 108


Cette restauration est remarquable et plus que bienvenue, l’église des Milles retrouve enfin son charme. Il n’empêche qu’un petit papier présent sur place avec des infos sur l’église (son histoire ?) serait le bienvenu.


POUR CITER CET ARTICLE :

- Les textes et images (images où figure le logo Aix en découvertes) de cet article
sont publiés sous licence Creative Commons CC-BY-NC-SA 4.0.


- En cas de réutilisation du contenu de cet article vous devez :
Mentionner le nom de l'auteur de l'article, intégrer un lien vers celui-ci, ne pas faire d'utilisation commerciale du contenu que vous réutilisez et intégrer un lien vers la licence.
[licence Créative Commons CC-BY-NC-ND logo]

- - - -
- Attention, certaines images provenant de services et entreprises tiers n'ont pas les mêmes conditions de réutilisation que la licence CC-BY-NC-SA 4.0. Dans ce cas, pensez à vous renseigner sur leurs conditions.
- - -

- Sur les réseaux sociaux : Evitez d'extraire des photos du site, ça ne sert à rien.
Partagez seulement le lien de l'article qui vous a plu.
Plus d'infos en cliquant ici pour les conditions ou ici pour me contacter.


L'ajout de commentaires est momentanément désactivé.