Les noms actuels des rues d’Aix et des Milles

Des rues et leurs noms :

Quelque soit le lieu où je me suis trouvé, j’ai toujours aimé savoir quelle est l’origine du nom de telle ou telle rue que j’arpentais. Si certains noms de rues d’Aix sont connus, d’autres le sont beaucoup moins. Quand à leurs dates d’attribution, elles sont très rarement, si ce n’est jamais mentionné.

J’ai conçu une carte redonner leur sens aux noms de rues de la ville d’Aix-en-Provence. Ce sont des informations que j’ai accumulées depuis que je tiens ce site, au fil de mes articles et recherches, et je trouvais utile de les mettre à la disposition de tous.

Plusieurs rues d’Aix et des Milles ont connu de multiples noms au fil des siècles. Sur la carte, je n’ai mentionné pour certaines que le dernier qu’elles ont eu avant d’obtenir leur appellation actuelle. En plus des dates et des noms, j’ai ajouté un petit texte très succinct afin évoquer le sens de leur dénomination.

On reproche parfois aux gens de ne pas s’intéresser à l’histoire du lieu où ils vivent, il faudrait peut-être déjà leur indiquer le sens du nom de la rue où ils logent. Ma démarche est minime, mais ça sera toujours ça de fait.

– – –

A SAVOIR :
– Cette carte ne mentionne pas les dates d’apparition des rues, mais celui de leur noms actuels.
– Cette liste est non exhaustive, il y a pour l’instant un peu plus de 400 noms et sera augmentée avec le temps.
– Pour très peu d’entre eux, je n’ai rien trouvé en ce qui concerne leur origine.
– Certains noms n’on pas de datation précise d’indiquée.
– Dans certains cas, il y a eu un certain temps entre la validation du nouveau nom et sa mise en place
(notamment en 1894 et 1895, certains noms approuvés en 1894 ne furent attribués qu’en 1895) d’où quelques différences qui peuvent parfois être visibles entre les sources et la carte).
– Les sources sont dans cet article, sous la carte.


Les noms sur la carte :

– Pour chaque lieu, son nom est inscrit avec, entre parenthèses et quand je l’ai trouvée, sa date de dénomination. En cliquant dessus, un petit texte indiquera quelques détails sur ce nom.

Lien direct vers la carte en cas de soucis d’affichage


Les dates listées et sources :

– La presse ancienne locale en ligne conservée à la Méjanes ;
– L’ouvrage « Les Rues d’Aix », par Ambroise Roux Alpheran. Liens : Tome 1 premierTome second ;
– Jean Duranti La Calade dans les Annales de Provence (dans ses Notes sur les rues d’Aix), qui a corrigé certaines erreurs de Roux Alpheran (lien vers la recherche);
– Des ouvrages de Jean Pourrière ;
– Des ouvrages de Jean Boyer, notamment sa thèse de 1972 sur les peintres ;
– De l’ouvrage Les Petits Maitres d’Aix par Franck Baille, paru en 1981 ;
– Les délibérations de la Mairie d’Aix pour les dates récentes ;

Rappel : Dans certains cas, il y a eu un certain temps entre la validation du nouveau nom et sa mise en place, (notamment 1894 et 1895), certains noms approuvés une certaines années ne furent attribués que l’année suivante, d’où quelques différences qui peuvent parfois être visibles entre les sources et la carte.

– – –

Août 1844 :

Granet.

– Rue Neuve / Rue Granet

Source : La Provence du 1er septembre 1844 (page 3, colonne 2)

– – –

Mars 1858 :

Roux-Alpheran

– Rue Longue Saint-Jean / Rue Roux Alpheran

Source : Le Mémorial d’Aix du 21 mars 1858 (page 3 colonne 1)

– – –

Avril 1870 :

Aude

– Rue de l’Official / Rue Aude

Source : Le Mémorial d’Aix du 1er mai 1870 (page 3, colonne 1)

– – –

Décembre 1876 :

Mirabeau.

– Le Cours / Le Cours Mirabeau (par proposition du maire d’Aix du 3 novembre, puis décret présidentiel du 5 décembre 1876).

Source : Le Mémorial d’Aix du 17 décembre 1876 (page 2, colonne 3)

– – –

1877 :

David (février 1877), Thiers (mai 1877)

– Rue de la Charreterie / Rue Félicien David
– Rue du Pont-Moreau / Rue Thiers.

Source David : Le Mémorial d’Aix du 18 février 1877 (page 2, colonne 2)
Source Thiers : Le Mémorial d’Aix du 9 septembre 1877 (page 2, colonne 4)

– – –

Juillet 1879 :

République, Espariat, Brueys, Quatre Septembre, Goyrand, Méjanes, Jacques de la Roque, Campra, Emeric David, Chastel, Manuel, Arts et Métiers.

– Cours des Minimes / Boulevard de la République ;
– Grande rue Saint-Esprit / Rue Espariat ;
– Rue de l’Ange / Rue Brueys ;
– Rue des Quatre Dauphins / Rue du Quatre Septembre ;
– Rue Saint-Michel / Rue Goyrand ;
– Rue des Boucheries / Rue Méjanes ;
– Rue Droite Notre-Dame / Rue Jacques de la Roque ;
– Rue de la Porte Peinte / Rue Campra ;
– Rue du Grand Boulevard / Rue Emeric David ;
– Rue du Bourg d’Arpille / Rue Chastel ;
– Rue du Collège / Rue Manuel ;
– Rue de la Porte Saint-Louis / Rue des Arts et Métiers (devenue rue Portalis en 1932).

Source : Le Mémorial d’Aix du 11 avril 1880 (page 2, colonne 1)

– – –

Avril 1884 :

Mignet

– Rue Bellegarde / Rue Mignet

Source : Le National du 13 avril 1884 (page 2, colonne 3)

– – –

1885 :

Hugo

– Avenue de la Gare / Avenue Victor Hugo

Source : La Provence Nouvelle du 14 juin 1885 (page 5, colonne 3)

– – –

Octobre 1886 :

Bédarride

– Rue Beauvezet / Rue Bédarride

Source : La Provence Nouvelle du 31 octobre 1886 (page 3, colonne 2)

– – –

Juillet 1893 :

Gaut

– Rue du Pont / Rue Félibre Gaut

Source : Le Mémorial d’Aix du 30 juillet 1893 (page 1, colonne 2)

– – –

Mai 1894 :

Mérindol, des Guerriers, Jaubert, Loubon, Gibelin, Jeanne d’Arc, Ramus, Gambetta, Cellony, Lieutaud, Entrecasteaux, Pavillon, Fabrot, Bressier, Peyssonnel, Fauchier, Forbin, Université.

– Rue Saint Sébastien / Rue Mérindol ;
– Rue du Roi / Rue de la Liberté (jamais effectué) ;
– Rue Saint-Hyppolyte / Rue des Guerriers ;
– Rue du Bon Pasteur / Rue de l’Académie (jamais effectué) ;
– Rue Sainte-Claire / Rue Jaubert ;
– Rue Sainte-Croix / Rue Loubon ;
– Rues de la Croix-Jaune et Saint-Antoine / Rue Gibelin ;
– Place des Marronniers / Place Jeanne d’Arc ;
– Place Saint-Antoine / Place Ramus ;
– Cours Saint-Anne / Cours Gambetta ;
– Boulevard Notre-Dame / Boulevard de la Fraternité (jamais effectué) ;
– Rue des Bourras / Rue Celony ;
– Rue des Pénitents Noirs / Rue Lieutaud ;
– Rue Sainte-Baume / Rue d’Entrecasteaux ;
– Place des Prêcheurs / Place Voltaire (jamais effectué) ;
– Rue du boulevard Saint-Jean / Rue Pavillon ;
– Rue Saint-Henri / Rue de l’Asile (jamais effectué) ;
– Rue des Grands Carmes / Rue Fabrot ;
– Traverse Vauvenargues / Traverse Bressier ;
– Rue de la Couronne / Rue de la Nation (jamais effectué) ;
– Rue Saint-Claude / Rue Peyssonnel ;
– Rue de la Sabaterie / Rue Fauchier ;
– Place des Carmélites / Place Forbin ;
– La place face à la cathédrale Saint-Sauveur / Place de l’Université.

Source : Le Mémorial d’Aix du 13 mai 1894 (page 2, colonne 3).
Voir aussi Le National du 19 mai 1895 (page 3, colonne 2) pour certains changement approuvés en 1894 mais appliqués en 1895.
Voir pour Mérindol : Le Mémorial d’Aix du 5 septembre 1895 (page 1, colonne 4).

Voir pour Jaubert : Le Mémorial d’Aix du 15 septembre 1895 (page 1, colonne 1).
Voir pour Bressier : Le Mémorial d’Aix du 8 septembre 1895 (page 1, colonne 2).

– – –

Février 1895 :

Saporta.

– Rue Grande Horloge / Rue Gaston de Saporta

Source : Le Mémorial d’Aix du 10 février 1895 (page 2, colonne 1)

– – –

Décembre 1899 :

Laroque

– Rue Saint-Lazare / Rue Laroque

Source : Le National du 3 décembre 1899 (page 2, colonne 1)

– – –

Février 1901 :

Chabrier, Sallier.

– Rue des Marchands / Rue Chabrier ;
– Rue des Champs / Rue Sallier

Source : La Provence Nouvelle du 24 février 1901 (page 2, colonne 5)

– – –

Mars 1902 :

Moreau, Reynaud.

– Rue de l’Aigle d’Or / Rue Irma Moreau ;
– Rue des Gantiers / Rue Marius Reinaud ;

Source : Le Mémorial d’Aix du 20 mars 1902 (page 2, colonne 3)

– – –

Mars 1905 :

Desplaces

– Chemin dit « La Grille de Fer » / Rue Gustave Desplaces

Source : La Provence Nouvelle du 5 mars 1905 (page 3, colonne 1)

– – –

Décembre 1910 :

Leydet

– Rue Villeverte / Rue Victor Leydet

Source : Le National du 1er janvier 1911 (page 4, colonne 4)

– – –

Avril 1911

Coq

– Chemin inexistant créé pour accéder à la manufacture d’allumettes / Boulevard Victor Coq

Source : Le Mémorial d’Aix du 6 avril 1911 (page 2, colonne 4)

– – –

1912 :

Constantin (février 1912), Fontaine d’Argent (février 1912)Montigny (juillet 1912)

– Rue des Jardins / Rue Fontaine d’Argent ;
– Rue du Mouton / Rue Constantin
– Rue des Trois Ormeaux / Rue de Montigny ;

Source Jardins et Mouton : La croix de Provence du 25 février 1912 (page 4, colonne 1)
Source Montigny : La Croix de Provence du 21 juillet 1912 (page 3, colonne 3)

– – –

Mai 1914 :

Mistral

– Rue de la Monnaie / Rue Frédéric Mistral

Source : Le Mémorial d’Aix du 24 mai 1914 (page 2, colonne 1)

– – –

1915 :

des Belges

– Route de Marseille / Avenue des Belges

Source : Le Mémorial d’Aix du 14 février 1915 (page 3, colonne 3)

– – –

1918 :

Clemenceau

– Rue de la Miséricorde / Rue Georges Clemenceau
– Rue des Orfèvres / Rue Foch ;
– Rue du Louvre / Rue Joffre ;
– Place de la Rotonde / Place Wilson ;

Source pour Clemenceau : La Croix de Provence du 24 novembre 1918 (page 2, colonne 1)
Source pour Foch, Joffre et Wilson : La Croix de Provence du 8 décembre 1918 (page 2, colonne 1)

– – –

Avril 1921 :

Charrier

– Voie sans nom / Boulevard Albert Charrier.

Source : Le Mémorial d’Aix du 17 avril 1921 (page 1, colonne 5)

– – –

1923

Cezanne

Chemin des Lauves / Avenue Paul Cezanne

Source : Le Mémorial d’Aix du 10 juin 1923 (page 1, colonne 5)

– – –

Janvier 1929 :

Dol

– Rue du Bœuf/ Rue Fernand Dol

Source La République Aixoise du 2 février 1929 (page 3, colonne 1)

– – –

1930 :

Richelme.

– Place aux Herbes / Place Richelme

Source : La République Aixoise du 19 juillet 1930 (page 1, colonne 3)

– – –

Mars 1932 :

Alexis, Gasquet, Lapierre, Portalis, Cabasol, Malherbe, Sainte-Victoire, Rotonde, Villars

– Chemin de la « scierie Bicou » / Rue Paul Alexis ;
– Place sans nom / Place Joachim Gasquet ;
– Rue du Cirque / Rue Lapierre ;
– Rue des Arts et Métiers / Rue Portalis ;
– Rue du Lycée / Rue Joseph Cabassol ;
– Voie sans nom / Avenue Malherbe ;
– Avenue Vauvenargues / Avenue Sainte-Victoire ;
– Place Wilson / Place de la Rotonde
– Rue Lice du Cours / Rue Villars

Source : La Croix de Provence du 27 mars 1932 (page 2, colonne 6) et La République Aixoise du 2 avril 1932 (page 1, colonne 7)

– – –

Juin 1933

Pontier, Vibert, Capus

– Traverse de l’Hôpital / Avenue Henri Pontier ;
– Chemin Saint-Laurent / Avenue Laurent Vibert ;
– Ancien chemin de Marseille / Avenue Alfred Capus

Source : Le Mémorial d’Aix du 11 juin 1933 (page 1, colonne 6)

– – –

Juillet 1938 :

Briand, Jaurès, France, Curie, Doumer, Hugues, 11 Novembre, E. Zola, Ferry, Bert, Abram, Marseille, Riviera, Poudrière, Poncet, Fourane, Avignon, Solari, Tavan, Dargelos, Villevieille, Signoret, Gontard.

– Boulevard Notre-Dame / Divisé en deux portions : Boulevard Aristide Briand et Boulevard Jean Jaurès ;
– Traverse Saint-Jérôme / Avenue Anatole France ;
– Rue du Grand Séminaire / Rue Marie et Pierre Curie (puis Pierre et Marie Curie) ;
– Rue du Trésor / Rue Paul Doumer ;
– Rue du Roi / Rue Clovis Hugues ;
– Rue de la Guerre / Rue du 11 Novembre ;
– Boulevard François Zola / Boulevard François et Émile Zola ;
– Rue du Petit Saint-Esprit / Rue Henri Brémond (jamais effectué) ;
– Chemin de Coton Rouge / Avenue Jules Ferry ;
– Rue Saint-Laurent / Rue Paul Bert ;
– Traverse Saint-Lazare / Avenue Benjamin Abram ;
– Route de Marseille / Avenue de Marseille (actuelle avenue Pierre Brossolette) ;
– Chemin sans nom / Avenue de la Riviera (actuelle avenue du Pigonnet) ;
– Chemin sans nom près de la Poudrière / Rue de la Poudrière ;
– Ancienne route de Marseille / Avenue Henri Poncet ;
– Chemin des Fenouillères / Inchangé (actuelle Avenue Schuman) ;
– Chemin sans nom / Rue de la Fourane ;
– Montée d’Avignon / Avenue d’Avignon (actuelle avenue Maréchal de Lattre de Tassigny) ;
– Chemin de Puyricard / Avenue Philipe Solari ;
– Traverse de la Barricade / Rue Emile Tavan ;
– Rue des Minimes / Rue du Docteur Dargelos ;
– Rue du Bras d’Or / Rue Joseph Villevieille ;
– Traverse Bouteille / Rue Emmanuel Signoret ;
– Traverse Gontard / Rue Gontard ;

Source : Le Mémorial d’Aix du 31 juillet 1938 (page 2, colonne 2)

– – –

1940 :

Suppression des noms de rues par ordre du gouvernement de Vichy (liste incomplète) :

– Place Wilson (Rotonde) / Place du Maréchal Pétain ;
– Boulevard Aristide Briand et Boulevard Jean Jaurès / Boulevard Notre-Dame ;
– Rue Paul Bert / Rue Saint-Laurent ;
– Rue Clovis Hugues/ Rue du Roi ;
– Rue Marie et Pierre Curie / Rue du Séminaire ;
– Rue Emile Tavan / Rue de la Barricade.

– – –

1944 :

Par délibération du 14 novembre 1944, approuvée le 18 décembre suivant : rétablissement des anciens noms existants avant juin 1940 qui avaient été supprimés par ordre du gouvernement de Vichy (liste incomplète) :

– Boulevard Notre-Dame / Boulevard Aristide Briand et Boulevard Jean Jaurès ;
– Rue Saint-Laurent / Rue Paul Bert ;
– Rue du Roi / Rue Clovis Hugues ;
– Rue du Séminaire / Rue Marie et Pierre Curie ;
– Rue de la Barricade / Rue Emile Tavan

Nouveau noms de places :

Place de l’Archevêché / Place des Martyrs de la Résistance ;
Place du Maréchal Pétain / Place de la Libération.

Source : La République Socialiste du 10 février 1945 (page 2, colonne 4)


POUR CITER CET ARTICLE :

- Les textes et images (images où figure le logo Aix en découvertes) de cet article
sont publiés sous licence Creative Commons CC-BY-NC-SA 4.0.


- En cas de réutilisation du contenu de cet article vous devez :
Mentionner le nom de l'auteur de l'article, intégrer un lien vers celui-ci, ne pas faire d'utilisation commerciale du contenu que vous réutilisez et intégrer un lien vers la licence.
[licence Créative Commons CC-BY-NC-ND logo]

- - - -
- Attention, certaines images provenant de services et entreprises tiers n'ont pas les mêmes conditions de réutilisation que la licence CC-BY-NC-SA 4.0. Dans ce cas, pensez à vous renseigner sur leurs conditions.
- - -

- Sur les réseaux sociaux : Evitez d'extraire des photos du site, ça ne sert à rien.
Partagez seulement le lien de l'article qui vous a plu.
Plus d'infos en cliquant ici pour les conditions ou ici pour me contacter.

L'ajout de commentaires est momentanément désactivé.