L’ancien silo du Pont de l’Arc

(Article mis à jour le 3 janvier 2016)

Pour le lieu que nous allons découvrir aujourd’hui, nous allons nous diriger au sud du centre-ville, légèrement à l’est du quartier du Pont de l’Arc plus précisément au croisement des chemins du Viaduc et de la Guiramande. Il nous faudra (encore une fois) puiser dans nos souvenirs, étant donné que l’édifice qui nous intéresse fut rasé à la fin de l’année 2013.

Car nous allons découvrir que l’édifice que nous voyons aujourd’hui, bien que ressemblant trait pour trait à son prédécesseur est bien une nouvelle construction.

Il s’agit d’un silo :
L'ancien silo du Pont de l'Arc avant sa destruction Photo: Google Maps
L’ancien silo du Pont de l’Arc avant sa destruction
Photo: Google Maps

Un silo certes, mais à l’allure imposante culminant à une trentaine de mètres environ. Nous devons son édification à l’architecte Georges Salomon en 1936 ou 1938 selon une autre source. (Cet architecte n’en était pas à son coup d’essai car en 1932, il avait déjà conçu celui de Trets, dans un style tout aussi imposant et bétonné. Ce dernier est désaffecté depuis 1990).


 Petit retour en arrière :

La zone de la ville accueillant aujourd’hui le silo et le quartier du Pont de l’Arc ne s’est réellement développée qu’à partir de la fin des années 50 et le début des années 60. Avant cette période, le lieu était majoritairement rural et occupé par la campagne et quelques bastides.

Sur la photo ci-dessous datant de 1930, nous voyons le lieu tel qu’il était avant la construction du silo:

Le futur emplacement du silo vers 1930 peu d'années avant sa construction Photo: © IGN-GEOPORTAIL/1930Le futur emplacement du silo vers 1930 peu d'années avant sa construction Photo: © IGN-GEOPORTAIL/1930
Le futur emplacement du silo vers 1930 peu d’années avant sa construction. Photo: © IGN-GEOPORTAIL/1930

Le silo du Pont de l’Arc servait principalement pour le stockage du blé. Jusqu’à sa destruction, on pouvait encore lire sur sa façade délabrée l’inscription suivante: « Coopérative des producteurs de blé ».

La mention "Coopérative des producteurs de blé" sur le silo avant sa destruction Photo: © Cyril Cosnier
La mention « Coopérative des producteurs de blé » sur le silo avant sa destruction. Photo: © Cyril Cosnier

Il était relié à un moulin aujourd’hui détruit et transformé en parking. Au fil du temps et probablement à cause du déclin de l’activité agricole, il servit de moins en moins jusqu’à sombrer dans l’abandon le plus total. En apparence seulement… Car le bâtiment fut assez rapidement squatté par diverses personnes de divers horizons. Le terrain autour du silo prit des allures de décharge à ciel ouvert et ces murs furent recouverts par bien des tags. Sans occupant ou presque, le silo continuait d’évoluer à sa façon, empruntant le même chemin que toute construction laissée à l’abandon.

Voyez ci-dessous, un comparaison du lieu entre 1959 et 2012: on distingue que le chemin de la Guiramande passait plus à l’ouest et que le silo était intégré à une plus grande structure.

Photo du haut: © IGN-GEOPORTAIL/1959 Photo du bas Google Maps
Photo du haut: © IGN-GEOPORTAIL/1959. Photo du bas Google Maps

 La visite des lieux avant la destruction :

Pour avoir eu l’occasion de le visiter quelques fois, je vais décrire ce dont je me souviens à propos de la configuration des lieux:

En pénétrant à l’intérieur: on découvrait sur les côtés deux ou trois vastes pièces jonchées de gravats et autres détritus du fait de la longue période d’abandon du site. Les murs étaient massivement recouverts de tags, une véritable galerie d’art, plongée dans sa plus grande partie dans la plus totale obscurité.

L'un des très nombreux tags qui étaient présents sur les murs de l'ancien silo Photo: © Cyril Cosnier
L’un des très nombreux tags qui étaient présents sur les murs de l’ancien silo. Photo: © Cyril Cosnier

Face à l’entrée il y avait l’unique escalier permettant d’accéder aux quatre étages supérieurs. (A ma connaissance, il n’y avait pas de sous-sol). Cet escalier était très basique et très étroit, avec pour seul accessoire une rambarde de fer.

Les deux premiers étages étaient des pièces vides, mais au vu des supports aux sols et au plafonds, on devinait qu’autrefois des machines étaient installées ici.

Le troisième étage accueillait une assez grande terrasse exposée plein nord.

– Puis reprenant les escaliers, on accédait enfin au dernier étage. Cette dernière et vaste pièce était percée de larges fenêtres (brisées pour la plus part) qui offraient un bien joli panorama sur les environs à l’est et à l’ouest. Mais la particularité la plus frappante de cette pièce, c’était ces trous carrés, placés à intervalles réguliers sur le sol. Il plongeaient dans l’obscurité la plus totale. Aucun doute, ces ouvertures n’étaient peut-être pas larges (60cm X 60cm env.), mais elles donnaient sur quelque chose de très profond. On distinguait des échelles qui permettaient d’y descendre. Mais avec pour seule destination le noir complet. Il était donc recommandé de bien regarder où l’on marchait. En fait, il faut regarder le bâtiment de l’extérieur pour comprendre que ces ouvertures donnaient sur les « réservoirs » à blé à l’arrière du silo. Raison de plus pour ne pas être trop curieux vu la hauteur. (Des photos de l’ancien silo sont disponibles en cliquant ici).


Puis arriva le XXIe siècle… et un autre silo !

En 2012, fut lancée l’opération « Le Silo One«  Le but?  Transformer le silo en logements. Encore une opération immobilière à Aix me direz-vous? Oui mais à un détail près: Pour cela il suffit de se rendre sur les lieux de l’ancien silo pour découvrir…un silo! Car il faut bien comprendre que le bâtiment que nous voyons aujourd’hui est complètement nouveau et rappeler que l’ancien fut totalement rasé. On pourrait presque croire à une simple rénovation tant le nouveau est la copie quasi conforme de l’original.

Le "nouveau" silo en Août 2014 Photo: © Aix en découvertes
Le « nouveau » silo en Août 2014. Photo: © Aix en découvertes

La conservation de l’esthétique d’origine se justifie peut-être que dans le cadre du code de l’urbanisme
et du plan d’occupation des sols, « le bâtiment peut être modifié (…) sans en altérer la volumétrie générale »  (Voir ici page 26:  PDF P.O.S. Aix en Provence)

Voici où en étaient les travaux  à l’hiver 2014 :

Le "nouveau" silo en Janvier 2015 Photo: © Aix en découvertes
Le « nouveau » silo en Janvier 2015. Photo: © Aix en découvertes

 

L'arrière du "nouveau" silo en Janvier 2015 Photo: © Aix en découvertes
L’arrière du « nouveau » silo en Janvier 2015. Photo: © Aix en découvertes

Autrement dit: à ce qu’était son prédécesseur, un silo. Modernisé et dans l’unique but d’accueillir des logements, mais notre époque est là et il faut faire avec.


  – Mise à jour au 3 janvier 2016 :

Les travaux ont l’air d’être achevés car les lieux semblent habités. Le bâtiment a encore changé depuis ma dernière visite sur place il y a une an :

Le silo en janvier 2016 - Photo : © Aix en découvertes
Le silo en janvier 2016 – Photo : © Aix en découvertes

 

Le côté du silo en janvier 2016 - Photo : © Aix en découvertes
Le côté du silo en janvier 2016 – Photo : © Aix en découvertes

L’arrière du bâtiment a aussi changé puisque des terrasses ont fait leur apparition :

Les terrasses à l'arrière du silo en janvier 2016 - Photo : © Aix en découvertes
Les terrasses à l’arrière du silo en janvier 2016 – Photo : © Aix en découvertes

Il est vrai que l’on pourrait être amené à se poser des questions quand à l’utilité d’une telle opération, mais ce projet est loin d’être le premier à proposer des logements de grand standing à Aix.

En revanche il est l’un des rares bâtiments (ci ce n’est le seul) à avoir été détruit et reconstruit en conservant quasiment l’esthétique de celui qu’il remplace.

A défaut de critiquer le fond, apprenons aussi à apprécier la forme. Après tout, qu’y a t-il de plus naturel qu’un silo au milieu des champs?

Des champs qui chaque jours se font de plus en plus rares, mais ceci est une autre histoire…


POUR CITER CET ARTICLE :

Merci de mentionner mon nom et celui du site dans votre publication en y insérant un lien vers l'article cité (comme dans l'exemple ci-dessous) :

[Damien Pachot - Aix en découvertes.com
- URL de l'article : https://www.aixendecouvertes.com/silo-du-pont-de-larc-aix/]

- - -
Pour tout renseignement complémentaire, merci de consulter les conditions de réutilisation du contenu du site ou me contacter.

 Sources: (et d’autres photos dans les liens ci-dessous)
1 paysdaix-ecologie.eu
2 paysdaix-ecologie.eu
aix-en-provence-la-vraie.kazeo.com

et pour les vues aériennes anciennes :  Remonter le temps (service de Géoportail)

Et un grand merci à Cyril Cosnier pour ses photos du silo:
Lien Flickr

Si vous avez aimé, libre à vous de partager 🙂

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz
error: Clic droit désactivé momentanément