Aix il y a plus de 100 ans : Avant/Après en images

Souvenez vous, en octobre 2015 je vous avais présenté des clichés de Claude Gondran représentant la ville d’Aix-en-Provence durant les années 1860-1875.

Ces clichés sont conservés à la bibliothèque Méjanes et observables par tous sur le site bibliothèque numérique de la Méjanes (album Gondran).

Pour rappel, Claude Gondran (1823-1913) était graveur à Aix et fut photographe professionnel de 1860 à 1875 environ, période d’où datent les clichés que je vous avais déjà présenté et dont nous allons une fois de plus parler aujourd’hui car nous n’en avons pas fini avec eux.

Pour info, à partir de 1879, Claude Gondran fit don d’un total de 117 clichés à la bibliothèque Méjanes. Don qui nous permet de pouvoir encore les admirer de nos jours.

Ces vues font partie des plus anciennes d’Aix qui existent.


Les vues de Claude Gondran de nos jours :

Lors de la création de l’article d’octobre 2015, je me suis contenté de vous présenter quelques-uns de ses clichés accompagnés d’indications historiques afin de mieux les décrire.

Cependant, avec le temps, une idée à germé dans mon esprit : du temps a passé depuis l’ère de Gondran, alors pourquoi ne pas comparer les vues de l’Aix qu’il a immortalisée avec des vues de l’Aix que nous connaissons ?

Quel serait le résultat si l’on reprenait quelques vues prises entre 1860 et 1875 et, tout en essayant au maximum de conserver les mêmes cadrages, on refaisait les mêmes photos de nos jours ?

C’est que, mine de rien, plus d’un siècle est passé entre les vues de Claude Gondran et notre époque, au vu du temps on est en droit de nous dire que tout a changé…

C’est donc la tâche à laquelle je me suis attelé. J’ai sélectionné une vingtaine de vues, que j’ai essayé de reproduire tout en respectant les mêmes angles propres à chaque clichés.

Ça n’a pas toujours été simple à faire, notamment en raison de différences de profondeur de champ probablement dues aux objectifs utilisés par Gondran qui diffèrent de mon appareil photo, ce qui peux causer de très sensibles écarts. Deux photos actuelles proviennent de Google Maps en raison d’oublis de dernière minute.

Alors au final, y a t-il eu du changement ? Réponse ci-dessous.


 – Note avant d’aller plus loin : Les clichés présentés ici proviennent de la collection de Claude Gondran conservée à la bibliothèque Méjanes. Leur publication sur ce site respecte les conditions de réutilisation des données de la bibliothèque numérique de la bibliothèque Méjanes telles qu’elles sont mentionnées sur le site de la bibliothèque numérique. Vous trouverez ainsi pour chaque cliché : le nom de l’auteur, la cote du document, son lieu de conservation ainsi que le permalien menant au document sur le site de la bibliothèque numérique.


Aix : 1860-1875 / De nos jours :

 – Cliquez sur les images pour mieux les voir – 

 – Le cours Mirabeau

Nous sommes ici en haut du cours Mirabeau, derrière la fontaine du roi René. Le décor était déjà en place.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

Le cours Mirabeau du temps de Gondran et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 14
Le cours Mirabeau au XIXe et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 14 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – La fontaine du roi René : 

Nous sommes toujours sur le cours Mirabeau mais face à la fontaine du roi René. Hormis la devanture de commerces en arrière plan, peu de changements sont à constater.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La fontaine du roi René du temps de Gondran et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 17
La fontaine du roi René au XIXe et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 17 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – La rue Espariat

Cette vue de la rue Espariat a été prise à deux pas du débouché de la rue Bédarrides. On remarque aisément que les commerces ont changé, que le clocher semble en meilleur état et que les trottoirs surélevés ont disparu.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La rue Espariat et l'ancien clocher du couvent des Augustins
La rue Espariat et l’ancien clocher du couvent des Augustins – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 20 bis / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – La rue Espariat (bis) :

Toujours la rue Espariat mais dans le sens opposé. Les deux clichés visibles ci-dessous ont bien été pris au même endroit. Ce qui peut troubler vient surtout du fait que de nos jours, le tracé original de la rue est occupé par des terrasses et les véhicules doivent contourner en faisant le tour de la fontaine. A l’origine, la rue allait tout droit, tout comme le font encore les piétons de nos jours.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La rue Espariat vue du côté de la place de la Rotonde
La rue Espariat vue du côté de la place de la Rotonde – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 19 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

La fontaine de la Rotonde

On remarque sans peine la fontaine de la place mais sur la photo de Gondran on remarque deux éléments très intéressants à la gauche de l’image. Le premier : la croix de mission qui se trouve de nos jours à l’extrémité de l’av. de Belges. Le second : (juste derrière la croix), le bâtiment voyageurs de l’ancienne gare ferroviaire (détruit lors du déplacement de la gare de voyageurs là où elle est toujours depuis 1877 – la gare de marchandises quant à elle est restée à proximité de la Rotonde jusque dans les années (19)80.). Détail remarquable supplémentaire et pas des moindres : l’absence quasi-totale d’arbres !

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La place de la Rotonde par Gondran et vue de nos jours
La place de la Rotonde par Gondran et vue de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 12 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – La fontaine de la Rotonde (bis) : 

Toujours la fontaine de la place de Rotonde mais vu du côté opposé. Il faut savoir que lorsque Gondran a pris ce cliché et celui ci-dessus, la fontaine avait tout au plus une quinzaine d’années seulement. Sur son cliché on remarque à gauche l’ancien bâtiment de l’octroi (pour faire simple : une taxe à payer lorsque l’on entrait en ville autrefois). Il est aujourd’hui détruit. On remarque aussi que les arbres n’étaient pas aussi présents que de nos jours.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La fontaine de Rotonde en direction du cours Mirabeau - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 11
La fontaine de Rotonde en direction du cours Mirabeau – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 11 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – La rue des Tanneurs

Cette rue, très ancienne par ailleurs, n’a que très peu changé depuis Gondran hormis la façade de gauche et les trottoirs surélevés qui ont disparu. On reconnait sans peine le clocher de l’église du Saint-Esprit ainsi que celui de l’ancienne église des Augustins au second plan.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La rue des Tanneurs au XIXe siècle et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 72
La rue des Tanneurs au XIXe siècle et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 72 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – L’église de la Madeleine

Ces vues sont très similaires, mais à très peu d’années près elles auraient pu être totalement différentes. En effet, la façade de l’église a acquis cette allure (que nous connaissons) suite à des travaux entrepris de 1855 à 1860, soit bien peu d’années avant la vue de Gondran.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La Madeleine au XIXe et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 26
La Madeleine au XIXe et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 26 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

L’église de la Madeleine (bis) :

Autre vue de la Madeleine mais dans le sens opposé. Là aussi peu de changements, les travaux visibles sur mes deux clichés (ci-dessus et ci-dessous) sont là en raison de la réhabilitation de la place.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La Madeleine au XIXe et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 28
La Madeleine au XIXe et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 28 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – La place de l’hôtel de ville :

On remarque plusieurs détails ici, notamment certains éléments de décor de la tour de l’horloge (horloge et ornementations) qui diffèrent de ce que nous connaissons aujourd’hui. Ces derniers ont été modifiés lors de campagnes de restauration au XXe siècle.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La place de l'hôtel de ville au XIXe et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 34
La place de l’hôtel de ville au XIXe et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 34 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – La tour de l’horloge

Nous sommes ici dans l’actuelle rue Foch en direction de la tour de l’horloge. Mêmes remarques que ci-dessus en ce qui concerne les différences notables. On peut y ajouter, une fois de plus, la suppression des trottoirs surélevés.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La tour de l'horloge au XIX et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 40
La tour de l’horloge au XIX et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 40 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – L’ancienne porte Notre-Dame :

Nous sommes ici à face à l’extrémité nord de l’actuelle rue Jacques de la Roque où l’ancienne porte nord de la ville, la porte Notre-Dame se trouvait. Certes, elle remonte à bien des siècles (voir cet article sur les anciennes portes fortifiées d’Aix), cependant, telle que nous la voyons ici, elle est telle qu’elle fut reconstruite en 1786 dans un style rappelant vaguement la porte Saint-Denis à Paris. Elle fut parmi les dernières à être détruite, c’était en 1874. Coup de chance pour nous que Gondran l’ait immortalisée peu d’années avant sa destruction.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

L'ancienne porte Notre-Dame au XIXe, aujourd'hui disparue - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 56
L’ancienne porte Notre-Dame au XIXe, aujourd’hui disparue – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 56 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – Le monument de Joseph Sec :

Le monument est toujours en place depuis sa construction à la fin du XVIIIe siècle. Différence cependant depuis la vue de Gondran au XIXe et la mienne en 2017 : un arbre est juste devant !

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

Le monument Joseph Sec au XIXe et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 60
Le monument Joseph Sec au XIXe et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 60 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – Le cours de l’hôpital (actuelle avenue Pasteur) :

Nous sommes sur l’actuelle avenue Pasteur. La vue récente vient de Google Maps ce qui explique sa médiocre qualité mais on reconnait quand même les lieux. Depuis le XIXe siècle les arbres ont poussé, masquant le monument Sec et le clocher de la cathédrale. Sur la vue de Claude Gondran on reconnait au fond vers la droite une partie de l’ancienne porte Notre-Dame évoquée plus haut.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

- Claude Gondran - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 58
– Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 58 – Photo de droite : Google Maps / Montage : Damien Pachot

  – La fontaine du cours des Arts et Métiers :

Nous faisons face au cours des Arts et Métiers qui débute avec sa fontaine. Ce qui surprend ce sont les arbres toujours en place, en cherchant bien on pourrait presque s’amuser à les reconnaître. Les mulets ont été remplacé par des voitures mais le décor (hormis quelques constructions) est toujours plus ou moins le même malgré les années.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La fontaine et le cours des Arts et Métiers au XIXe et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 81
La fontaine et le cours des Arts et Métiers au XIXe et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 81 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – Le cours de la Trinité

Cette vue est prise depuis la place Bellegarde et nous montre le cours de la Trinité. Ici, les changements sont bien là : le cours ne débute plus par des marches mais est désormais en pente douce et les arbres longeant la rue ne sont plus les mêmes. Autre détail à gauche de la vue : On découvre l’ancien asile des aliénés, (c’est le nom qu’on lui donnait, il était en quelque sorte l’ancêtre de l’hôpital Montperrin qui fut installé de l’autre côté de la ville à la fin du XIXe siècle). Cet asile fut bâti en 1797 et détruit en 1878, son emplacement fut occupé par la suite par l’Ecole Normale (actuellement l’IUFM).

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

Le cours de la Trinité au XIXe et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 62
Le cours de la Trinité au XIXe et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 62 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

L’Ecole Normale (actuellement l’IUFM) :

Suite logique de la photo précédente, cette vue est aussi prise depuis la place Bellegarde et nous montre l’Ecole Normale (aujourd’hui IUFM) bâtie à l’emplacement de l’ancien asile des aliénés. Cette vue nous montre donc quasiment le même endroit que la vue précédente mais quelques années plus tard. Les arbres ont depuis beaucoup poussé, ce bien joli bâtiment est désormais caché par les feuillages.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

L'ancienne Ecoloe Normal (IUFM actuel) au XIXe et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 91
L’ancienne Ecole Normale (actuellement l’IUFM) au XIXe et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 91 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – Rue Portalis

Cette rue nommée autrefois rue de la porte Saint-Louis fait partie de ces décors que le temps n’a quasiment pas altéré. Notez le temps de pause assez long qu’a du nécessiter le cliché de Gondran, le déplacement du passant a rendu tellement floue sa silhouette qu’on la devine à peine au milieu de la rue.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La rue Portalis au XIXe siècle et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 83
La rue Portalis au XIXe siècle et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 83 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – La porte d’Orbitelle

Ce que nous voyons ici n’est pas réellement la photo d’un lieu à proprement parler car c’est une photo par Gondran d’un tableau réalisé par Justinien Gaut représentant l’ancienne porte d’Orbitelle (voir cet article sur les anciennes portes fortifiées d’Aix) qui était située au débouché de l’actuelle rue du Quatre Septembre. Cette porte fut démolie vers 1848-1849.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

Cliché d'une esquisse de l'ancienne porte d'Orbitelle et l'emplacement qu'elle occupait - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 64
Cliché d’un tableau représentant l’ancienne porte d’Orbitelle et l’emplacement qu’elle occupait – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (1), 64 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – La fontaine des Quatre Dauphins

Les arbres sont-ils les mêmes ? Toujours est-il que des feuillages sont présents aux mêmes endroits des deux clichés. La fontaine n’a pas changé, tout comme les constructions qui l’entourent. Au second plan on reconnait l’église Saint-Jean de Malte.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La fontaine des Quatre Dauphins vue au XIXe et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 68
La fontaine des Quatre Dauphins vue au XIXe et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 68 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

La rue Cardinale

Nous tournons à présent le dos à la fontaine des Quatre Dauphins pour observer la rue Cardinale qui, tout comme la fontaine, a fait son apparition lors de la création du quartier Mazarin dans la seconde moitié du XVIIe siècle. Tout à gauche, on reconnait la façade de la chapelle des Andrettes suivie du bâtiment de l’ancien Collège Bourbon, devenu lycée Mignet en 1890 puis collège Mignet en 1976.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

La rue Cardinale au XIXe siècle et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 73
La rue Cardinale au XIXe siècle et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 73 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – La rotonde des machines :

Bâtie durant les années 1870, cette construction liée à l’ancienne gare ferroviaire avait pour utilité la mise en chauffe et l’entretien des machines. Détruite dans le courant des années 1980, son emplacement laissa place à un parking durant plusieurs années avant d’être remplacé par le Grand Théâtre de Provence inauguré en 2007. Le décor a tellement changé qu’il est bien difficile d’imaginer que ces deux clichés représentent le même lieu. Et pourtant !

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

L'emplacement de l'ancienne rotonde des machines aujourd'hui occupé par le G.T.P. - - Claude Gondran - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (3), 132
L’emplacement de l’ancienne rotonde des machines aujourd’hui occupé par le G.T.P. – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (3), 132 – Photo de droite : Google Maps / Montage : Damien Pachot

 – La tour d’Aygosi

Située à deux pas du cours Gambetta, cette tour (voir cet article pour son histoire) longtemps entourée par les champs se trouve désormais au beau milieux d’habitations. Ma photo ne le montre pas mais le décor n’a plus grand chose à avoir avec celui d’autrefois.

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

- Claude Gondran - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 110
– Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (2), 110 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

 – Le viaduc de l’Arc de Meyran

Finissons ces comparaisons en quittant le centre-ville pour nous rapprocher des rives de l’Arc et observer la construction du viaduc du chemin de fer. Ce pont fut créé lors du prolongement de la ligne de chemin de fer entre Aix et Marseille en 1877. Un édifice bien pratique quand on voit la taille de la vallée qu’il permet de traverser !

Lien vers la photo de Gondran sur le site de la Méjanes.

 viaduc de l'Arc de Meyran en construction vers 1870-1877 et de nos jours - Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (3), 130
Le viaduc de l’Arc de Meyran en construction vers 1870-1877 et de nos jours – Claude Gondran – Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Cote : PHO. GON. (3), 130 / Photo de droite et montage : Damien Pachot

Ces clichés ne sont qu’une sélection de celles de Claude Gondran qui m’ont paru les plus intéressantes pour des comparaisons mais n’hésitez pas à aller observer les autres sur le site de la bibliothèque numérique de Méjanes. Allez y aussi pour y découvrir une grande quantité de documents anciens numérisés en tous genres.

Une excellente initiative de les avoir mis à la disposition du plus grand nombre ! 🙂


 

Commentez cet article :

Une pensée sur “Aix il y a plus de 100 ans : Avant/Après en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading Facebook Comments ...
error: Clic droit désactivé momentanément