L’ancienne gare d’Aix en Provence

Aujourd’hui nous allons découvrir la toute première gare d’Aix en Provence. Car avant celle qui se trouve en contrebas de l’avenue des Belges il y en eu une autre et elle se trouvait là où se trouve aujourd’hui la zone commerciale des Allées Provençales.

L'actuelle zone accueillant aujourd'hui les Allées Provençales Photo: Google Maps
L’actuelle zone accueillant aujourd’hui les Allées Provençales Photo: Google Maps

C’est peut-être difficile à imaginer, mais là où se dressent aujourd’hui la Fnac ou H&M se dressait une gare.  Une gare dont la fonction a évolué au fil des siècles, d’abord pour le transport de voyageurs et de marchandises, puis uniquement pour les marchandises, et qui a fini par totalement disparaître.

Pour découvrir tout cela nous allons remonter le temps en nous aidant de différents plans, en commençant par la moité du XIXe siècle jusqu’à rejoindre notre époque actuelle.


Les débuts de la gare :

Voici tout d’abord un plan du quartier vers 1869 et comme vous pouvez le constater, rien n’a vraiment changé depuis:

Le quartier de l'ancienne gare vers 1869 Illustration: © Aix en découvertes
Le quartier de l’ancienne gare vers 1869 Illustration: © Aix en découvertes

La construction de la gare débuta vers 1852 et son ouverture eu lieu le 10 Octobre 1856, période où la fontaine monumentale de la Rotonde n’existait pas encore. Cette ligne ferroviaire reliait alors Aix à Rognac.

Cette gare était alors installée sur un sol placé trois à quatre mètres plus bas par rapport au sol de la Rotonde. Elle était équipée de trois quais: un pour les voyageurs, un quai couvert pour le déchargement des marchandises et un autre non couvert pour le déchargement de bestiaux. Les voyageurs bénéficiaient alors d’un bâtiment dédié à leur accueil.

 – L’apparence du premier bâtiment des voyageurs :
Pour ce qui est de son apparence à l’époque, le documents sont très rares. On peut malgré tout citer deux clichés pris par Claude Gondran vers 1860 (voir dans cet article) où elle est représentée. Malheureusement la gare n’y est pas visible dans son ensemble, seulement par fragments.

Cependant tout n’est pas perdu car d’anciens plans de ce bâtiment voyageurs aujourd’hui disparu semblent exister comme ceux que l’on peut croiser au hasard des pages d’un ouvrage paru en 1999. Son nom : l’Etoile de Veynes. (Ce livre retrace l’histoire de plusieurs lignes ferroviaires menant à Veynes pour ensuite n’en former qu’une seule jusqu’à Briançon.) Dans la partie concernant la ligne Marseille-Veynes (pages 123, 124 et 125), l’histoire des gares d’Aix y sont abordées et représentées à partir d’anciens plans. Cet ouvrage n’est plus édité et est donc assez rare.

On n’y voit toujours pas la gare dans sa totalité mais une bonne partie y est représentée. j’ai reproduit  l’un de ces plans ci-dessous. Il représente l’une des ailes de la gare au premier plan ainsi que le bâtiment des voyageurs en arrière plan :

L'une des ailes de l'ancienne gare
L’une des ailes de l’ancienne gare vue de profil

Ce plan semble très fidèle à l’apparence que cette gare devait avoir dans la mesure ou il ressemble trait pour trait à l’une des photos prises par Claude Gondran. On y retrouve aussi l’horloge à la forme très particulière installée sur le toit. Un détail saute aux yeux : sa très forte ressemblance avec l’actuelle gare, aussi bien dans le style que dans les proportions. Rappelons que sur cette illustration nous ne voyons pas l’édifice de face mais de profil.

En se fiant à ce plan, on retrouve beaucoup de points communs architecturaux avec d’autres gares bâties à la même époque et faisant partie de la même ligne comme celles de Velaux, Roquefavour ou encore celle des Milles. Je développerai une théorie sur son apparence plus loin dans l’article.

En ce qui concerne l’horloge qui se trouvait sur le toit du bâtiment voyageur de l’ancienne gare, elle ne fut pas réinstallée mais fut plutôt remplacée par celle qui est toujours sur le toit du bâtiment de l’actuelle gare. J’ai, là aussi, reproduit l’une de ses représentations illustrée sur les plans présents dans l’ouvrage mentionné plus haut. Voici à quoi elle ressemblait :

L'ancienne horloge de l'ancienne gare de la ville
L’ancienne horloge de l’ancien bâtiment voyageurs

Cette horloge, d’une hauteur d’environ deux mètres de haut semblait posséder quatre cadrans afin de donner l’heure dans toutes les directions. Vers l’est en direction de la Rotonde, vers le nord pour les voyageurs placés sur le parvis de la gare, vers le sud pour les usagers de la gare de marchandises et vers l’ouest (pour je ne sais qui…). Je n’ai pas de confirmation pour l’existence des quatre cadrans mais au vu de ses différentes représentation tout laisse à penser qu’elle en possédait bien quatre.


L’apparition de la seconde gare :

Avançons dans le temps vers 1877 et comme nous pouvons le constater sur l’illustration ci-dessous, la gare ne se cantonne plus qu’au transport et à la réception de marchandises:

Le quartier de l'ancienne gare à partir de 1877 Illustration: © Aix en découvertes
Le quartier de l’ancienne gare à partir de 1877 Illustration: © Aix en découvertes

Pourquoi ce changement? La raison est simple, une nouvelle gare réservée uniquement aux voyageurs, celle que nous pouvons voir aujourd’hui fut crée en 1877, ceci pour enfin relier la ville d’Aix à celle de Marseille. C’est lors de la création de cette gare que fut percée l’avenue Victor Hugo dans le but de relier la gare au centre-ville.

La nouvelle gare de voyageurs d'Aix crée en 1877 Photo: © Aix en découvertes
La nouvelle gare de voyageurs d’Aix crée en 1877 Photo: © Aix en découvertes

Le transfert de la gare de voyageurs de son ancienne place à son nouvel emplacement dura plus de six mois et on imagine aisément les difficultés qu’ont du rencontrer les voyageurs à l’époque.

Comme dit plus haut, l’actuelle gare semble posséder une très forte ressemblance avec son ancêtre. Ouverte seulement 21 ans après la première, il n’est pas impossible que les architectes en aient aussi reprit le style et pourquoi pas les matériaux par soucis d’économie (cette dernière hypothèse n’engage que moi), ce qui expliquerait le fait que la seconde soit en quelque sorte la « copie » de la première.

Par ailleurs, les fenêtres elles aussi peuvent appuyer cette théorie. De nos jours, elles ont une apparence très simple, cela est du à une rénovation récente. Car si l’on observe les fenêtres de l’actuelle gare telles qu’elles étaient autrefois, on s’aperçoit qu’elles reprenaient elles aussi le style des gare de l’ancienne ligne Aix-Rognac, autrement dit : de l’ancienne gare. Voyez ci-dessous :

L'ancien style des fenêtres de la gare d'Aix et les fenêtres de la gare des Milles
L’ancien style des fenêtres de la gare d’Aix et les fenêtres de la gare des Milles

Si l’on s’en tient à cette théorie, l’actuelle gare, pourtant bâtie sur la ligne P.L.M. (Paris, Lyon, Marseille Saint-Charles), ne posséderait donc pas vraiment de points communs architecturaux avec ses contemporaines. Elle aurait donc conservé l’apparence des gares qui desservaient la première ligne qui menait à Aix et donc l’apparence de la première gare.

Je ne peux donc pas l’affirmer clairement mais tout laisse à penser que l’actuelle gare ne serait que la sœur jumelle de la première, celle dont on n’a pas de représentation. Si cette idée doit être retenue, il suffirait alors de regarder l’actuelle gare pour y voir l’ancienne. Peut-être avons nous ici la réponse aux questions concernant l’apparence de la première gare.

Après le déplacement de la gare de voyageurs en 1877, l’horloge ne fut pas replacée au sommet de la nouvelle gare. Elle fut alors exposée dans ce qui était autrefois le jardin de la gare. On la distingue très bien tout à gauche sur la photographie ci-dessous :

L'ancienne horloge replacée dans le jardin de la nouvelle gare
L’ancienne horloge replacée dans le jardin de la nouvelle gare

L’horloge n’est visible que sur des clichés remontant au début du XXe siècle. Je n’ai aucune idée de ce qu’elle est devenue. Le jardin de la gare quant à lui est devenu l’actuel parking.


Des changements sur toute la ligne :

C’est aussi à cette époque que fut construit le viaduc pour franchir la vallée de l’Arc et qui enjambe aujourd’hui l’autoroute A8:

Le viaduc enjambant l'autoroute A8 fut construit afin d'enjamber la vallée de l'Arc. Photo: © Aix en découvertes
Le viaduc enjambant l’autoroute A8 fut construit afin d’enjamber la vallée de l’Arc. Photo: © Aix en découvertes

 

La photo ci-dessous nous montre une partie de ce qu’était le quartier de la gare avec 105 ans d’écart:

Vue du quartier avec la même orientation en 1907 et en 2012.
Vue du quartier avec la même orientation en 1907 et en 2012.

Sur la photo ci-dessous, on découvre que l’ancienne manufacture d’allumettes, aujourd’hui Bibliothèque Méjanes possédait sont propre quai de déchargement, aujourd’hui la voie ferrée a disparu mais on distingue encore ou se trouvait le quai:

L'ancien quai de déchargement de la manufacture d'allumettes Photo du haut: lien en bas d'article (dans les sources) Photo du bas: © Aix en découvertes
L’ancien quai de déchargement de la manufacture d’allumettes Photo du haut: lien en bas d’article (dans les sources) Photo du bas: © Aix en découvertes

La gare de marchandises dans les années 1920 – 1930 :

Passons à présent aux années 30, on distingue qu’un nouvel édifice a fait son apparition juste à côté de la gare de marchandises: le Casino Municipal qui fut construit vers 1922-1923.

Le quartier vers les années 1930: le Casino Municipal a fait son apparition dans les années 20 Illustration: © Aix en découvertes
Le quartier vers les années 1930: le Casino Municipal a fait son apparition dans les années 20 Illustration: © Aix en découvertes

A l’ouest de la gare (à la gauche de l’image), on distingue aussi l’apparition d’une passerelle. Un élément qui pourrait paraître sans grande importance mais qui, si on y réfléchi bien fut sans doute d’une grande utilité. Longue d’environ 100 mètres elle épargnait aux habitants un long détour qui les obligeait à contourner la gare pour éviter les voies ferrées.

 – Voici une vue aérienne de la gare en 1930 (la place de la Rotonde est sur la droite) :

Le quartier de la gare de marchandises vers 1930 - Photo : © IGN GEOPORTAIL/1930
Le quartier de la gare de marchandises vers 1930 – Photo : © IGN GEOPORTAIL/1930

 Le XXe siècle, vers 1960 :

A présent direction les années 60 où un nouvel édifice vient à son tour se greffer au quartier: c’est l’Hôtel des Postes:

La quartier vers 1960. L'Hotel des Postes à fait son apparition à cette période. Illustration: © Aix en découvertes
La quartier vers 1960. L’Hotel des Postes à fait son apparition à cette période. Illustration: © Aix en découvertes

Voici à présent une photographie du quartier vers 1950-1960 avant la construction de l’Hôtel des Postes ou l’on peut distinguer :
– La gare de marchandises et les voies
2 – La passerelle
– La manufacture d’allumettes (aujourd’hui Bibliothèque Méjanes)
– L’ancien Casino Municipal
– Le premier office du tourisme de la ville qui fut détruit dans les années 70.

Le quartier vers 1950-1960, avant la construction de l'Hotel des Postes. Photo: lien en bas d'article (dans les sources)
Le quartier vers 1950-1960, avant la construction de l’Hotel des Postes. Photo: lien en bas d’article (dans les sources)

Voici ci-dessous, un photographie aérienne du quartier vers 1975, à gauche de la place de la Rotonde on distingue parfaitement les voies ferrées ainsi que la passerelle:

Le quartier de la gare de marchandises vers 1975 Photo: © IGN-GEOPORTAIL/1975
Le quartier de la gare de marchandises vers 1975 Photo: © IGN-GEOPORTAIL/1975

1970 – Le début du changement :

A la toute fin des années 70 – début des années 80, le quartier subit une profonde transformation du fait de la disparition de la gare. Les voies ferrées laissèrent ainsi leur place à un parking ainsi qu’à la gare routière. Sur la photographie ci dessous datant de 1996, on distingue parfaitement le parking et la gare routière:

Le parking et la gare routière qui ont remplacés l'ancienne gare de marchandises. Photo: © IGN-GEOPORTAIL/1996
Le parking et la gare routière qui ont remplacés l’ancienne gare de marchandises. Photo: © IGN-GEOPORTAIL/1996

Le 6 Juillet 1999, la gare routière fini par être déplacée, provisoirement dans un premier temps, sur l’avenue de l’Europe jusqu’à la construction de structures définitives entre 2013 et 2014.

La nouvelle gare routière, initialement placée là où sont aujourd'hui les Allées Provençales, elle est installée depuis le 6 Juillet 1999 sur l'avenue de l'Europe - Photo: © Aix en découvertes
La nouvelle gare routière, initialement placée là où sont aujourd’hui les Allées Provençales, elle est installée depuis le 6 Juillet 1999 sur l’avenue de l’Europe – Photo: © Aix en découvertes

2003 – Les grands travaux :

En 2003, c’est le Casino Municipal qui disparut lui aussi, l’édifice fut rasé et son successeur fut installé à l’emplacement des anciens abattoirs dans le quartier d’Encagnane. La suite de l’histoire, nous la connaissons, le lieux fini par devenir un chantier géant avec la construction d’immeubles et de parkings souterrains:

Le chantier du quartier des Allées Provençales vers 2005 Photo: Bing Maps
Le chantier du quartier des Allées Provençales vers 2005 Photo: Bing Maps
Le chantier du quartier des Allées Provençales vers 2005 Photo: Bing Maps
Le chantier du quartier des Allées Provençales vers 2005 Photo: Bing Maps

Quand à l’ancien Hôtel des Postes, il fut profondément remanié afin qu’on lui greffe le nouvel office du tourisme.

La Poste lors des travaux en prévision de l'installation du nouvel Office de Tourisme. Photo: Google Maps
La Poste lors des travaux en prévision de l’installation du nouvel Office de Tourisme. Photo: Google Maps

Beaucoup de choses seraient encore à dire au sujet de ce quartier qui englobait plusieurs usines, qui pour la plupart on aujourd’hui disparu. Mais tout mettre d’un bloc serait bien trop lourd.


Comparaisons en images :

Voici une comparaison de deux photographies, l’une datant des années 60, et l’autre qui nous viens de la modélisation en 3D de la ville d’Aix sur Google Earth et qui représente ce même quartier aujourd’hui. Je vous laisse comparer pour que vous puissiez vous rendre compte de l’évolution des lieux en 50 ans:

Le quartier de l'ancienne gare d'Aix avec 50 ans d'écart. Photo du haut: lien en bas d'article (dans les sources) Photo du bas - Google Earth
Le quartier de l’ancienne gare d’Aix avec 50 ans d’écart. Photo du haut: lien en bas d’article (dans les sources) Photo du bas – Google Earth

Voici une autre comparaison du quartier avec deux vues aériennes. L’une prise en 1930 et l’autre prise en 2014, soit un écart de 84 ans :

L'évolution du quartier de la gare de 1930 à 2014 - Photo du haut : © IGN GEOPORTAIL/1930 - Photo du bas : Google Maps
L’évolution du quartier de la gare de 1930 à 2014 – Photo du haut : © IGN GEOPORTAIL/1930 – Photo du bas : Google Maps

Et bien étrangement, sur place, aucune indication ne mentionne cette gare qui resta pourtant à cet emplacement durant plusieurs décennies.


POUR CITER CET ARTICLE :

Merci de mentionner mon nom et celui du site dans votre publication en y insérant un lien vers l'article cité (comme dans l'exemple ci-dessous) :

[Damien Pachot - Aix en découvertes.com
- URL de l'article : https://www.aixendecouvertes.com/ancienne-gare-aix-en-provence/]

- - -
Pour tout renseignement complémentaire, merci de consulter les conditions de réutilisation du contenu du site ou me contacter.

 – Sources:
Photo du quai de la Manufacture d’allumettes: mes-allumettes.over-blog.com
Photo du quartier avant la construction de la Poste: amismejanes.blogspot.fr
Le site riche en infos de Mme Joëlle Jacq
 L’étoile de Veynes – 1999 (pages 123, 124 et 125)

et pour les vues aériennes anciennes :  Remonter le temps (service de Géoportail)

Remerciements à Mr Patrick Haillot pour l’apport d’informations complémentaires et à l’association des Amis de la Méjanes pour l’utilisation du cliché d’entête représentant la gare de marchandises vers 1960.

Si vous avez aimé, libre à vous de partager 🙂

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "L’ancienne gare d’Aix en Provence"

avatar
Trier par:   récents | anciens | notes
Chaubet
Invité
Je suis un ancien aixois (j’ai 65 ans) et vos articles me passionnent car j’ai connu Aix avant les travaux
Mon père regrettait la vie d’autrefois a Aix qui n’était encore qu’un village (car la ville était calme sans voitures)
Vous pouvez m’envoyer des dates et liens si vous organisez des conférences à ce sujet
Jeanpierre chaubet
Alain Mariné
Invité
Bonjour Damien, Ayant été accepté aujourd’hui dans le groupe « Aix-en-Provence d’autrefois et d’antan » sur FB, c’est via le fil de discussion du groupe que je suis arrivé avec plaisir sur votre site. Je le découvre donc à peine (je pressens que je vais me régaler à lire vos articles !) et juste à temps pour apprendre qu’il y aura donc dans 2 jours cette conférence à laquelle j’assisterai immanquablement. Donc déjà un grand merci ! Né à Aix, il y a quelques 55 ans, j’y ai vécu pendant plusieurs périodes durant mon enfance et ma prime jeunesse, y suis revenu… Lire plus »
wpDiscuz
error: Clic droit désactivé momentanément