L’ancien hippodrome de la Parade

Aujourd’hui nous allons nous diriger entre Aix et le village des Milles. Il faut savoir qu’a l’endroit même où l’on peut voir aujourd’hui les immeubles de la résidence de la Parade et de celle du Parc de l’hippodrome le long de la route des Milles, se situait autrefois un hippodrome.

De nos jours, on nomme ce lieu « La Parade » mais les journaux de l’époque parlaient de l’hippodrome « de Parade » J’utiliserai donc cette dénomination pour replacer le récit dans son contexte historique.

Le portail de l'ancien hippodrome de Parades Photo : © Aix en découvertes
Le portail de l’ancien hippodrome de Parade
Photo : © Aix en découvertes

Ca n’est plus le cas de nos jours, mais des courses hippiques avaient lieux autrefois à Aix en Provence. Dans un premiers temps, elles se pratiquaient au champs de course de la Torse qui se trouvait sur le champ de manœuvres, aujourd’hui remplacés par le stade Carcassonne. Il fallut attendre le début du XXe siècle pour qu’Aix possède son « véritable » hippodrome…

Le projet fut évoqué dans le Mémorial d’Aix du 10 octobre 1909. Le terrain retenu était un « site merveilleux » (pour reprendre les propos de l’époque) situé entre Aix et les Milles. Deux ans avant l’inauguration de ce nouvel hippodrome, les plans étaient déjà établis et l’on parlait alors d’une piste longue de 1287 mètres, de tribunes d’une surface de 1500m² et des infrastructures nécessaires à l’accueil du public (sanitaires, restaurant) sans oublier des écuries pour les chevaux. Au final, la piste fut plus longue que prévue avec un total de 1400 mètres dont 400 m de ligne droite. Le tracé de la piste, ses courbes et son inclinaison n’ont pas été pensées par hasard et ont fait l’objet de plusieurs études afin de donner pleine satisfaction aux propriétaires de chevaux.

Notons que cet hippodrome aurait tout aussi pu être installé ailleurs car d’autres terrains furent examinés. Parmi ces derniers :
– la Villa Richelme (le terrain accueillant aujourd’hui l’avenue Henri Mouret et le Pasino),
– un terrain situé aux environs de l’actuel parc Saint-Mitre et du Géant Casino,
– un terrain situé entre le lieu-dit des Platanes et le quartier des Pinchinats.

C’est finalement une quatrième possibilité, le domaine de Parade, qui fut retenue.


L’inauguration de l’hippodrome de Parade :

Et c’est ainsi que le dimanche 15 Octobre 1911 fut inauguré l’hippodrome de Parade de la Société des courses d’Aix. Les journaux de l’époque considéreraient visiblement ce lieu comme un emplacement idéal. Ils le qualifiaient de « coquet », très confortable et ravissant ». En décrivant le panorama que l’on apercevait des tribunes qui était « de toute beauté avec l’Arc qui passait en contrebas. Au loin, on distinguait la ville d’Aix et ses clochers ainsi que la chaîne de Sainte-Victoire, on ne pouvait rêver cadre plus merveilleux » (extrait issu du Mémorial d’Aix du 19 Octobre 1911 – Doc PDF).

Lors de son inauguration, l’hippodrome n’était pas complètement achevé, les tribunes en béton armé étaient finies depuis seulement deux semaines et il a fallu attendre le printemps 1912 pour voir la fin totale des travaux. Cette première journée de courses dans ces nouvelles infrastructures accueilli la première journée de la Réunion d’automne 1911 au cours de laquelle se sont tenus cinq courses: le Prix du Gouvernement de la République, le Prix de la société des Steeple-Chasse de France, le Prix Sextius, le Prix Mirabeau et le Prix de la Ville. Les spectateurs pouvaient se placer dans les tribunes mais ils pouvaient aussi louer des chaises placées au niveau de la pelouse pour mieux admirer les courses.


Les petits tracas des débuts :

Pour l’anecdote, sachez que les festivités de l’inauguration avaient commencé en retard ce jour là, si bien que les spectateurs avaient bien du mal à contempler la dernière course (rappelons que nous étions en automne et qu’en cette période le soleil se couche plus tôt).

A noter que l’inauguration eu lieu lors des deux premières journées. Il n’est donc pas étonnant de lire parfois que l’hippodrome fut aussi inauguré le 22 octobre, soit le dimanche qui a suivi le 15 octobre.


Des services spéciaux :

Les années qui suivirent, des services spéciaux furent mis en place pour venir assister au courses: du bas du cours Mirabeau on pouvait ainsi se rendre à l’hippodrome en taxis, bus ou encore tramway (jusqu’au Pont de l’Arc pour ce dernier). (Mémorial d’Aix du 17 Juillet 1927 – Doc PDF).


 Un souci d’accessibilité :

Le tramway passant non loin et la route des Milles passant tout près, l’hippodrome possédait tout de même un léger souci d’accessibilité. Pour mieux comprendre, il faut savoir qu’à l’origine, on ne pouvait accéder à l’hippodrome que par le sud (route des Milles) ce qui était peu commode. En effet, les habitants vivant au nord d’Aix devaient alors faire un grand détour par le quartier du Pont-de-l’Arc. Ce désagrément fut corrigé en 1912. Le Mémorial d’Aix du 23 juin 1912 nous apprend que cette année là, une passerelle enjambant l’Arc fut construite au nord de l’hippodrome afin de faciliter l’accès aux visiteurs. Désormais, on pouvait arriver par le nord en empruntant les chemins d’Encagnane et du Pigonnet. Cette passerelle n’était destinée qu’aux piétons. Il n’en reste visiblement rien de nos jours.

Les courses se tenaient principalement le dimanche mais aussi lors de journées particulières comme les 14 Juillets à l’occasion de la fête nationale comme le montre l’affiche visible en cliquant ici.


Des photos des courses à l’hippodrome :

Le site web  des archives de la bibliothèque Méjanes possède plusieurs photographies prises par Henry Ely, nous montrant les courses du 30 novembre 1913 sur l’hippodrome. Ce jour là se tenait le « Rallye Paper de la société d’équitation St-Georges »: cliquez ici pour accéder à la gallerie photo.


Les lieux: Avant / Après :

Sur le montage ci-dessous, on le distingue très clairement sur la photo du haut datant de 1964. On remarquera que l’autoroute A51 (au nord de la photo du haut) n’est pas encore construite.

La photo du bas représente les lieux en 2011:

L'hippodrome de la Parade en 1964 et de nos jours. Photo du haut: © IGN-GEOPORTAIL/1964 Photo du bas : Google Maps
L’hippodrome de la Parade en 1964 et de nos jours.
Photo du haut: © IGN-GEOPORTAIL/1964
Photo du bas : Google Maps

La disparition de l’hippodrome et sa transformation :

Pour ce qui est de la disparition de l’hippodrome, je n’ai pas eu d’explication précise mais on m’a suggéré qu’il se pourrait qu’au fil des années celui de Pont-de Vivaux à Marseille s’avérait être plus rentable que celui d’Aix qui a fini par disparaître, laissant alors le terrain à la merci des promoteurs immobiliers.

La résidence de la Parade:
Les travaux de construction de la résidence de la Parade débutèrent dans les années 70. Sur la photographie ci-dessous (recolorisée) datant de 1975 on distingue que les travaux ont débuté au sud de la piste.

Le début des travaux en 1975 - Photo: © IGN-GEOPORTAIL/1975
Le début des travaux en 1975 – Photo: © IGN-GEOPORTAIL/1975

Sur la photographie ci-dessous datant de 1979, on peut voir que les travaux en sont à un stade très avancé:

La construction de la résidence de l'hippodrome de la Parade vers 1979 Photo : © IGN-GEOPORTAIL/1979
La construction de la résidence de la Parade vers 1979
Photo : © IGN-GEOPORTAIL/1979

La résidence du Parc de l’hippodrome :
Dans les années 2000, les travaux ont repris dans le secteur. En effet, vers 2006-2007, une autre partie du terrain fut grignotée en raison de la construction d’une autre résidence, plus petite celle-là: la résidence du Parc de l’hippodrome qui est située légèrement plus au sud est de celle de la Parade.

L'évolution de la zone où fut bâtie la résidence du Parc de l'hippodrome - Photos: Google Earth
L’évolution de la zone où fut bâtie la résidence du Parc de l’hippodrome – Photos: Google Earth

Le montage ci-dessus nous montre trois clichés pris respectivement en 2004, 2007 et 2014. A l’origine, c’est une habitation qui se trouvait à cet endroit. Cette demeure avait probablement un lien avec l’hippodrome. On accédait à celle-ci en empruntant une longue allée de platanes. Cette allée existe encore mais ne sert plus de voie d’accès.

L'ancienne allée de platane est toujours en place de nos jours - Photo : © Aix en découvertes
L’ancienne allée de platane est toujours en place de nos jours – Photo : © Aix en découvertes

On accède aujourd’hui à la résidence qui remplace cette bâtisse grâce à une nouvelle route: la rue de l’hippodrome (vous devinerez sans doute le pourquoi de ce nom…)

On remarque aussi, légèrement au nord, une zone de forme circulaire. C’est une partie de l’ancienne piste de l’hippodrome. Cela signifierait-il qu’il resterai quelque chose du lieu encore aujourd’hui? Pour répondre à cette question, une seule solution: aller mener l’enquête sur place…


Les lieux en 2015 :

Une telle structure restée là pendant autant d’années a éveillée ma curiosité et m’a poussé à me rendre sur place, afin de voir si il restait encore des traces visibles de l’hippodrome de nos jours. J’ai donc bravé le climat peu encourageant de janvier dernier et me suis aventuré sur les lieux sans trop savoir ce que j’allais y découvrir. Pour être franc, on voit que les années on fait leur oeuvre mais tout n’est pas (encore) perdu.

C’est parti, direction la rue de l’hippodrome, à proximité de la résidence du parc de l’hippodrome.

L'entrée de la rue de l'hippodrome Photo : © Aix en découvertes
L’entrée de la rue de l’hippodrome
Photo : © Aix en découvertes

Après avoir traversé la résidence, on débouche sur une fin de route (pas vraiment finie) donnant sur un terrain vague. Un terrain qui finira probablement comme ses semblables, bâti lui aussi. Sur la photo si dessous, on distingue ce qui pourrait être une partie de la piste originale tout au fond, à la droite de l’image:

L’extrémité nord de la rue de l'hippodrome débouche sur un terrain vague Photo : © Aix en découvertes
L’extrémité nord de la rue de l’hippodrome débouche sur un terrain vague
Photo : © Aix en découvertes

L’hiver est rude dans la campagne aixoise, le froid matinal me glace mais je veux en savoir plus et j’avance dans les hautes herbes gelées. Quelques mètres plus loin, le doute s’efface: c’est bien elle.

Il n’en reste qu’un tracé délimité par les arbres mais on distingue plus qu’aisément l’ancienne piste de l’hippodrome:

Le tracé de la piste de l'hippodrome de la Parade en 2015 Photo : © Aix en découvertes
Le tracé de la piste de l’hippodrome de la Parade en 2015
Photo : © Aix en découvertes

Vous pouvez visualiser ce qu’il reste de l’ancienne piste à 360° tel qu’elle était en janvier 2015 grâce à la vue ci-dessous –  Photo : © Aix en découvertes : 

 

Tout autour de ce qu’il reste de la piste, dans un amoncellement de végétaux et de déchets en tout genres on distingue une sorte de gouttière en béton plutôt ancienne fermée à intervalles réguliers par ce qui ressemble à de bien vielles vannes rouillées.

Une ancienne "gouttière" entoure ce qu'il reste de la piste Photo : © Aix en découvertes
Une ancienne « gouttière » entoure ce qu’il reste de la piste
Photo : © Aix en découvertes

Ces éléments datent-ils de la construction de l’hippodrome? Sûrement vu leur état.

Mentionnons aussi le portail qui comporte quelques détails intéressants lorsqu’on le regarde d’un  peu plus près du coté de l’intérieur de la résidence. Ci-dessous, ce qu’il reste d’une partie du mécanisme qui permettait de l’ouvrir :

Une partie du mécanisme de l'ancien portail - Photo : © Aix en découvertes
Une partie du mécanisme de l’ancien portail – Photo : © Aix en découvertes

Pour finir voici une photo aérienne actuelle sur laquelle j’ai superposé le tracé de l’ancienne piste :

Comme on peut le voir, elle parcourait tout le secteur de la résidence.
– En rouge: le tracé de la piste.
– En jaune: la partie qui subsiste de nos jours:

Le tracé de la piste de l'ancien hippodrome de la Parade superposé à une vue actuelle de la résidence Photo: Google Maps
Le tracé de la piste de l’ancien hippodrome de la Parade superposé à une vue actuelle de la résidence
Photo: Google Maps

POUR CITER CET ARTICLE :

Merci de mentionner mon nom et celui du site dans votre publication en y insérant un lien vers l'article cité (comme dans l'exemple ci-dessous) :

[Damien Pachot - Aix en découvertes.com
- URL de l'article : https://www.aixendecouvertes.com/hippodrome-parade-aix/]

- - -
Pour tout renseignement complémentaire, merci de consulter les conditions de réutilisation du contenu du site ou me contacter.


Sources :

Je me suis principalement aidé des archives du Mémorial d’Aix pour les archives d’époques et du site Remonter le temps (service de Géoportail) pour les anciennes photographies aériennes.

Si vous avez aimé, libre à vous de partager 🙂

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "L’ancien hippodrome de la Parade"

avatar
Trier par:   récents | anciens | notes
AG
Invité
Trés bel article ! Une page facebook existe sur la résidence : http://www.facebook.com/laparadeaix
SIOËN Jean-Pierre
Invité
A vérifier de manière officielle ,ceci n’étant que mon propos de résident de l’Hippodrome .. Dans les actes d’acquisition ,une foule de propriétaires des terrains (par successions sans doute) y figurent . Le projet de prolongement de la rue de l’Hippodrome est entré dans sa phase active . La route franchira l’Arc pour rejoindre la route ancienne vers Les Milles dans l’aménagement en cours de finition . Du moins c’est ce que l’on m’a dit (services municipaux) Des plans précis existent . Au delà de la Résidence de l’Hippodrome une construction est prévue par La Saigi ,les panneaux d’autorisations sont… Lire plus »
wpDiscuz
error: Clic droit désactivé momentanément