Remonter le temps avec l’IGN (maj. au 12/10/16)


Information : Cet article ayant été mis à jour il y a plus d'un an, certains éléments abordés ici pourraient être sensiblement différents aujourd'hui.

Vous connaissez sans doute l’IGN (l’Institut national de l’information géographique et forestière), j’utilise souvent leurs photographies aériennes anciennes pour illustrer mes articles (disponibles sur le site Géoportail en sélectionnant la version avancée du site).

Récemment, l’IGN vient de mettre en ligne un nouveau site permettant de remonter le temps de façon comparative très agréable à manipuler et à visionner accessible en cliquant ici nommé « Remonter le temps ».

Tout l’avantage de ce site est la manière comparative dont les plans s’affichent. Les deux plans suivent en effet le même mouvement lorsque vous les déplacez. Une manière simple et ludique de faire un peu d’Histoire.

 – Voici, ci-dessous un petit tutoriel de la page d’accueil du site :

Petit mode d'emploi du site - © IGN GEOPORTAIL/1950
Petit mode d’emploi du site – © IGN GEOPORTAIL /1950

 – Les modes d’affichage :

Plusieurs modes d’affichage sont disponibles, parmi ceux-ci, vous pouvez avoir une seule et même vue présentant une vue actuelle et un plan ancien (séparation verticale ou horizontale au choix), les deux défilant en même temps :

La vue avec les deux cartes en simultané - © IGN GEOPORTAIL/1950
La vue avec les deux cartes en simultané – © IGN GEOPORTAIL/1950

Ou comme ci-dessous, avoir une vue séparée avec les deux vues distinctes qui défilent elles aussi en même temps :

La vue avec les deux cartes séparées - - © IGN GEOPORTAIL/1950
La vue avec les deux cartes séparées – – © IGN GEOPORTAIL/1950

D’autres modes d’affichage permettent aussi de n’avoir que la vue ancienne ou que la vue récente ou encore un mode assez curieux affichant une bulle laissant entrevoir l’autre carte :

 © IGN GEOPORTAIL/1950
Le mode d’affichage « bulle » – © IGN GEOPORTAIL/1950

  – Les vues disponibles :

Passons à présent aux vues anciennes disponibles, car c’est là tout l’intérêt d’un tel service !

On peut par exemple comparer des vues récentes avec un plan de 1950, ce qui permet d’apprécier les changements qu’a connu la ville en 60 ans (le plan dont je me suis servi pour certaines vues ci-dessus).

On a aussi la possibilité de comparer l’Aix d’aujourd’hui et sa région avec la carte de l’état-major dessinée au XIXe siècle et là aussi les changements sont flagrants :

L'Aix d'aujourd'hui et celle du XIXe siècle - © IGN GEOPORTAIL/1950
L’Aix d’aujourd’hui et celle du XIXe siècle en écran séparé avec la carte de l’état-major – © IGN GEOPORTAIL/1950

On peut aussi comparer avec la carte de Cassini du XVIIIe siècle, mais cette dernière n’a pas la meilleure des définitions :

La comparaison avec la carte de Cassini - © IGN GEOPORTAIL
La comparaison avec la carte de Cassini – © IGN GEOPORTAIL

 – Mise à jour au 12 octobre 2016

Le service c’est enrichi de nouvelles fonctionnalités comme la possibilité d’avoir des vues croisées et comparatives avec une vue aérienne de 1960.

Désormais, vous pouvez aussi visualiser des vues aériennes d’Aix sur une période s’étalant de 1930 à nos jours.

Les cartes actuelles sont aussi disponibles, le service est bien évidement disponible pour la France entière et ne se limite pas qu’à Aix. et il est adapté à la consultation sur smartphones. Précision : le nombre de données disponibles diffère selon les villes.

Le service vous permet par ailleurs, si vous le souhaitez, de commander et imprimer un poster personnalisé avec la vue de votre choix en plusieurs formats.

Je n’ai donc plus qu’à vous souhaiter un bon voyage dans le temps !


 Plus d’infos :
Page d’accueil du service : remonterletemps.ign.fr
Accès direct à la ville d’Aix : Cliquez ici



1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Google Earth se met à jour - Aix en découvertes Recent comment authors
récents anciens notes
trackback
[…] par Google. Vaguement la même chose, quoiqu’assez différent de ce que permet le site Remonter le temps de l’IGN, qui lui ne se focalise que sur la […]