Précisions à propos d’Aix le Mag de mai/juin 2016 (m.a.j. au 8 juillet)


Information : Cet article ayant été mis à jour il y a plus d'un an, certains éléments abordés ici pourraient être sensiblement différents aujourd'hui.

Mise à jour au 25 mai en fin d’article.


Si vous avez feuilleté la revue « Aix le Mag » de mai / juin 2016 dans sa version papier ou en ligne (voir ici en PDF), vous avez sûrement lu le dossier consacré au passé des places Verdun et des Prêcheurs (fort intéressant d’ailleurs).

Vous y avez aussi sûrement vu, à la page 25 une illustration que vous avez déjà croisée sur ce site.

Sachez que je n’y suis pour rien et que j’ignorais tout de sa présence dans cette publication où (en plus !) mon nom n’est mentionné nulle part… 


Explication :

Cette vue représente un montage qui illustre l’ancien Palais Comtal intégré à l’Aix d’aujourd’hui. La voici ci-dessous :

Simulation du quartier du palais de justice à Aix , si le Palais Comtal n'avait pas été détruit
Simulation du quartier du palais de justice à Aix , si le Palais Comtal n’avait pas été détruit

Ce montage issu de l’article consacré au Palais Comtal (voir ici)  a été réalisé par mes soins en janvier 2015 à partir d’une vue ancienne du palais et d’une vue actuelle du quartier provenant de la modélisation en 3D de la ville sur le logiciel Google Earth.

J’avais essayé de jouer avec les perspectives et d’intégrer le palais dans le quartier tel qu’il est aujourd’hui sur Photoshop, les deux vues ci-dessous :

palais-comtal-assemblage-photos

C’est cool de la voir publiée, cependant, je suis assez surpris de n’y voir aucune mention du site web où ce montage a été pris … autrement dit du site que vous êtes en train de consulter !

Le montage sur le site et dans le magazine
Le montage sur le site et dans le magazine

Je n’ai pourtant pas le sentiment d’avoir manqué de respect ou d’avoir été critique dans l’article sur le Palais Comtal et en général dans mes textes (peut-être de temps en temps mais je ne suis pas là pour faire de la politique; juste de l’histoire).

Au contraire, j’ai plutôt l’impression (sans m’envoyer de fleurs) d’être (un peu) utile pour le passé de la ville. Notamment avec cette vue qui replaçait le palais dans l’Aix d’aujourd’hui.

Quand je pense que dans mon article consacré au projet des places des Prêcheurs et Verdun, je n’avais pas utilisé les vues du projet pour une question de doutes vis à vis d’éventuels droits.  Si j’avais su…

Pour rappel, si j’avais utilisé la vue ancienne du palais comtal (à partir de laquelle j’ai fait le montage) c’était en raison de son ancienneté et si sa publication posait problème il suffisait de m’en faire part.

Je ne la considère pas comme un travail exclusif car les deux éléments ne m’appartiennent pas mais le travail effectué pour le montage est bien de moi.


Après, en y réfléchissant, peut-être que la personne qui a rédigé l’article du magazine a confondu le montage avec la véritable vue ancienne qui se trouve plus haut dans l’article, auquel cas je n’aurais pas réagi vu que ce document ne m’appartient pas.  Il est vrai que ces deux vues se ressemblent un peu si l’on prête guère d’attention. Pour la vue de Google Earth, c’est pareil, elle n’est pas de moi donc je m’en fout royalement.

Donc si vous voyez ce montage dans le magazine, sachez que je n’y suis pour rien et que j’ai aucun lien avec cette publication.

Je me moque que l’on se serve mais me mentionner aurait été sympa. En plus c’est pas compliqué pour en savoir plus sur moi. Il suffit d’aller à la fin de la rubrique A propos.


Mise à jour au 8 juillet 2016 :

Après prise de contact avec le service concerné, il s’avère que c’est effectivement un oubli, totalement involontaire. Ci-dessous, l’erratum publié dans la revue municipale de juillet 2016 :

Aix le Mag - Juillet 2016 (Ville d'Aix en Provence)
Aix le Mag – Juillet 2016 (Ville d’Aix en Provence)

 


1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Marc Recent comment authors
récents anciens notes
Marc
Invité
Marc
Effectivement c’est au minimum un manque d’élégance.
Le magazine est probablement réalisé par des stagiaires de 3ème qui ne connaissent pas les notions de droits d’auteur.