Une voie antique découverte près de l’hôpital

Aix et son passé antique… une bien longue histoire qui dure depuis quelques temps déjà  ! Pour preuve, une nouvelle découverte vient d’y être faite :

De récentes fouilles entreprises par le service archéologie de la ville ont permis de mettre au jour les vestiges d’une voie antique à deux pas de l’hôpital, sur un terrain longeant l’avenue Philippe Solari.

Ces recherches, débutées le 11 juillet dernier pour s’achever en septembre, se déroulent dans le cadre d’un chantier prévoyant la construction d’un nouveau parking incluant aussi la création d’une voie de bus.

 – La zone fouillée se trouve dans le périmètre encadré en rouge sur la vue ci-dessous :

L'emplacement du terrain fouillé où la voie fut mise au jour - Photo © Here Maps
L’emplacement du terrain fouillé où la voie fut mise au jour – Photo © Here Maps

Cette découverte vient confirmer des sondages réalisés au printemps dernier qui laissaient supposer une ancienne occupation des lieux ainsi que la présence d’une ancienne voie à cet endroit.

La voie, dégagée partiellement, suit un axe nord/sud et mesure 9 mètres de large. Sa chaussée qui est pourtant restée une très longue période enfouie a malgré tout conservé des traces d’usures dues aux multiples passages des « véhicules » qui l’ont empruntée il y a bien des siècles de cela.

Le site des fouilles vu depuis le chemin de la Pâquerette (cliché pris le 7 août 2016)
Le site des fouilles vu depuis le chemin de la Pâquerette (cliché pris le 7 août 2016)

De précédentes fouilles avaient déjà été réalisées à proximité de cette même avenue dans les années 50 et avaient laissé présager l’existence d’une nécropole. Les fouilles actuelles permettront d’y voir plus clair. Les travaux de construction du futur parking débuteront à la fin de celles-ci.


Ce type de découverte « antique » n’est pas vraiment une surprise dans la mesure où cette zone se trouve dans le prolongement de l’ancien Cardo Maximus (l’ancien axe principal nord/sud de la ville antique).

Elle n’est pas non plus la première du genre à Aix,  on peut aussi citer, parmi les plus récentes et importantes, celle de la nécropole antique qui fut dégagée et étudiée entre la fin des années 90 et le début des années 2000 lors de l’important chantier qui a vu naître le quartier Sextius-Mirabeau.

Les vestiges de cette période sont très nombreux  à Aix cependant ils sont, pour leur grande majorité, enfouis à plusieurs mètres sous nos pieds.

Par chance, quelques uns sont encore en place et visibles par tous, comme ceux du Jardin de Grassi, situés eux aussi, non loin de l’hôpital.


 – Plus d’infos et photos des fouillesaixenprovence.fr et La Provence.com (article en ligne du 4 août 2016)


Commentez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading Facebook Comments ...
error: Clic droit désactivé momentanément