Les fouilles du chantier des 3 places – (m.a.j. au 28 octobre 2017)

– Article initialement publié le 17 septembre 2016 – Mis à jour le 28 octobre 2017 –


Les trois places (Verdun-Prêcheurs-Madeleine) sont actuellement en travaux en vue d’un projet de requalification.

Ce lieu ayant été longuement occupé les siècles passés (voir les articles sur le Palais Comtal et la place des Prêcheurs), il est évident que les coups de pioches et autres pelleteuses vont remettre au jour bon nombre de vestiges.


Que les choses soient bien claires, je ne suis pas archéologue. Juste un passionné.

Cet article est donc à considérer comme un album photo des fouilles. Les clichés y seront publiés chronologiquement au gré de mes passages à proximité du chantier.

 – Actuellement : de septembre 2016 à fin octobre 2017


Précision : Au fur et à mesure des travaux, certains vestiges ont depuis été recouverts car il faut bien continuer la requalification de la place. Ne soyez donc pas étonnés si certains vestiges mentionnés et visibles dans cet article ne le sont plus sur place.


SOMMAIRE :

1) – Documents historiques sur le sujet

2) – Les fouilles en septembre 2016

3) – Les fouilles en octobre 2016

4) – Les fouilles en novembre 2016

5) – Les fouilles en février 2017

6) – Les fouilles en mai 2017

7) – Les fouilles en juin/juillet 2017

8) – Les fouilles en août 2017 

9) – Les fouilles en septembre 2017

10) – Les fouilles en octobre 2017

 A suivre…


1) – Quelques documents historiques pour y voir plus clair :

Avant toute chose, n’hésitez pas à lire l’article consacré au palais comtal et celui consacré à la place des Prêcheurs. Il vous seront d’une grande aide pour ne pas vous perdre.

La vue ci-dessous nous montre le quartier vers la fin du XVIe siècle. On reconnait la place et ses gibets au centre, le palais comtal marqué par un « P », et l’église indiquée par un « Q »

L’église n’a pas changé d’emplacement tout comme la place, en revanche le palais fut détruit à la fin du XVIIIe siècle. Il occupait une zone aujourd’hui recouverte par le palais de justice et la place Verdun.

La zone de la place des prêcheurs au XVIe siècle © Gallica - BNF (Belleforest 1575)
La zone de la place des prêcheurs au XVIe siècle © Gallica – BNF (Belleforest 1575)
Le quartier de nos jours - Photo : © Google Earth
Le quartier de nos jours – Photo : © Google Earth

(- Plan : Galica – BNF (Plan par Belleforest) )

 

 – Le plan du rez-de chaussée du palais  : 

Ce plan représente uniquement le rez-de-chaussée du palais. On y distingue les multiples pièces qui le composaient. C’est un document très important qui permet de se faire une idée concrète de l’agencement des lieux. (Plan réalisé à partir de celui qui est/était affiché sur les panneaux entourant le chantier – l’original est probablement conservé à la bibliothèque Méjanes)

Plan du rez-de chaussée du palais comtal réalisé à partir de celui conservé à la bibliothèque Méjanes - (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)
Plan du rez-de chaussée du palais comtal réalisé à partir de celui conservé à la bibliothèque Méjanes

 

– Le plan du projet du palais et des prisons à la place du palais comtal par Ledoux  :  

Ce plan représente le quartier tel qu’il était jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, et en superposition, le projet de création du palais de justice et des prisons. On distingue qu’un grand nombre de ruelles aujourd’hui disparues serpentaient dans tout le quartier.

Cliquez sur l’image pour la voir en HD – Source : BNF/Gallica

 

Ci-dessous, une représentation du palais comtal tel qu’il était au XVIIIe siècle :

Malgré le fait qu’elle ait été réalisée au XIXe siècle (donc après la destruction du palais) par Honoré Gibert, cette restitution du palais semble cependant très fidèle  à ce que devait être le monument.

Représentation du Palais Comtal tel qu’il était au XVIIIe siècle (restitution réalisée par Honoré Gibert au XIXe siècle).

 

Le palais comtal intégré dans la ville actuelle :

Réalisé par mes soins, ce montage nous montre l’emplacement qu’occuperait le palais dans le quartier et de nos jours si il avait été conservé.

Le palais comtal réintégré dans la ville actuelle - Montage : Damien Pachot
Le palais comtal réintégré dans la ville actuelle – Montage : Damien Pachot.  Vues : le palais comtal par Honoré Gibert / Google Earth

 

L’emprise du palais et les constructions actuelles : 

Superposition réalisée à partir du plan inséré plus haut et aussi à partir des données mentionnées sur des documents affichés un temps près du chantier de fouilles. La vue aérienne provient de Google Earth.

L'emprise du palais comtal comparée au palais de justice (superposition du plan du rez de chaussée - Photo © Google Earth
L’emprise du palais comtal comparée au palais de justice (superposition du plan du rez de chaussée – Photo © Google Earth / Illustration : Aix en découvertes

Les fouilles et découvertes par mois :

2) – Septembre 2016 :

A l’occasion du chantier de rénovation des trois places (Verdun – Prêcheurs – Madeleine) des fouilles sont effectuées sur les lieux.

A peine une semaine après le début des fouilles, plusieurs fosses sépulcrales ont été mises au jour, elles se situaient à l’emplacement qu’occupait autrefois le cimetière des Prêcheurs, jadis non loin de l’église de la Madeleine.

Ces sépultures ne sont pas si « éloignées » de nous dans le temps car elles pourraient dater d’une période s’étalant du XVIe au XVIIIIe siècle.

Au total et au moment où ces lignes sont écrites, ce sont deux squelettes (un adulte et un bébé) ainsi que trois morceaux de boites crâniennes qui ont été dégagés à (seulement) moins d’un mètre de profondeur. Nul doute que d’autres vestiges s’ajouteront à cette liste au fil des fouilles archéologiques.

[Et oui, d’un certain point on peut donc dire que nous marchions en quelque sorte sur des morts (et leur cimetière) mais pas de panique, la découverte de ce cimetière n’est pas vraiment une surprise, son existence était déjà connue. Par ailleurs, ce cimetière n’est très probablement pas le seul à être enterré sous le sol aixois.]

– Source et photos des fouilles à voir : aixenprovence.fr

 – Une petite vidéo ci-dessous publiée le 4 novembre par la page Facebook de la ville et qui résume une partie des fouilles :


3) – Octobre 2016 :

Le tour de la place Verdun arrive petit à petit, à peine les premiers coups de pioche ont-il été donnés qu’une ancienne canalisation a été découverte le 24 octobre, environ un mètre à peine sous le niveau du sol actuel :

vestiges-place-verdun-aix-canalisation-octobre
Les vestiges mis au jour le 24 octobre 2016 au pieds du palais de justice.

Ces quelques éléments ne sont qu’une petite partie de ce qui pourrait être dégagé. Pour rappel, c’est toute une partie du palais comtal qui se trouvait à l’emplacement de la place Verdun.

Cependant, ce dernier ayant été détruit et le niveau du sol ayant été sûrement modifié lors de la construction du palais de justice, il est possible que l’on ne retrouve que des traces de fondations ou de ce qui se trouvait dans le sol. Cette canalisation en est un parfait exemple.


4) – Novembre 2016 :

Le trou ci-dessus présent sur la place Verdun a été prolongé sur quelques mètres vers l’ouest et a laissé entrevoir une structure de pierre comme le montre la photo ci-dessous. Nous voyons ici des restes de l’ancien palais des comtes de Provence (photo prise le 25 novembre) :

Une masse rocheuse (des fondations ?) a été mise au jour sur la place Verdun
L’ancien palais comtal a refait surface sur la place Verdun. Le 25/11/2016


 5) – Février 2017 :

Le chantier avance encore et toujours du côté de la Madeleine, la ville a par ailleurs installé près du chantier deux panneaux pour renseigner les habitants de l’avancée des découvertes, une attention qui est toujours la bienvenue !

D’après les infos disponibles sur place, c’est près d’une centaine de tombes au total qui ont été mises au jour à l’emplacement occupé autrefois par l’ancien cimetière des Prêcheurs.

Et ce qui reste surprenant, c’est la faible profondeur à laquelle se trouvent ces sépulture par rapport au niveau du sol actuel, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous (photo prise le 8 février 2017) :

Les fouilles à l'emplacement de l'ancien cimetière des Prêcheurs - Photo prise le 8 février 2017
Les fouilles à l’emplacement de l’ancien cimetière des Prêcheurs – Photo prise le 8 février 2017

Ce cimetière est visible sur le plan ancien d’Aix-en-Provence par Belleforest publié en début d’article :

Le cimetière près de l’église – Plan : Belleforest (XVIe) / © Gallica – BNF

Toujours d’après les infos visibles sur place, ces dernières remontent à au moins quatre périodes d’occupation s’étalant probablement entre les époques médiévales et modernes.


 6) – Mai 2017 :

Un article publié par La Provence.com le 11 mai 2017 vient nous tenir au courant de l’avancée des fouilles.

Comme mentionné plus haut, des sépultures ont été découvertes à un faible niveau (environ 60 cm à peine sous le niveau du sol actuel). Cependant, les archéologues ayant pu creuser plus profond que nécessaire ont retrouvé de plus anciennes sépultures à presque 2 mètres de profondeur.

Bien qu’il soit probable que l’on puisse en trouver d’autres encore plus profond, les fouilles n’iront pas plus bas.

Chaque jour, ce sont de nouveaux restes qui sont découverts. A titre d’exemple, rien que sur la journée du mardi 9 mai 2017, ce sont pas moins de 6 tombes (quatre adultes et deux enfants) qui ont été mises au jour.

Les fouilles de cette zone ont été stoppées fin mai, laissant place à la reprise des travaux. La zone est désormais rebouchée.

C’est désormais du côté de la place Verdun que vont se concentrer les recherches et, pourquoi pas, retrouver de nouvelles traces du Palais Comtal…


7) – Juin/juillet 2017 :

Depuis début juin les fouilles se concentrent désormais sur la place Verdun, au devant du palais de justice, une zone occupée en partie (on le rappelle au cas où) jusqu’à la fin du XVIIIe siècle par l’ancien palais des comtes de Provence.

Des vestiges sont bien là, à seulement quelques dizaines de centimètres sous le sol de la place, répartis sur une large zone déblayée (clichés pris le 25 juin 2017) :

L'étendue des fouilles sur la place
L’étendue des fouilles sur la place face au palais de justice. Le 25/06/17

A proximité de la rue Monclar, ça ne sont pas seulement des bases de murs qui ont été mis au jour, un sol a aussi été dégagé. En se basant sur le plan du palais comtal, on pourrait supposer que nous voyons ici le sol ou sous-sol d’une chapelle qui se trouvait dans le palais (qui pourrait être celle nommée « chapelle 2 » sur le plan) :

Un sol mis au jour à proximité de la rue Monclar. Le 25/06/17

Autre découverte (peut-être faite en juin mais je ne m’en suis rendu compte qu’en juillet) :  à l’autre bout du palais de justice, à l’extrémité ouest de la rue Monclar c’est un escalier menant à une ancienne cave qui a été découvert. Tout près de lui, on distingue ce qui pourrait peut-être avoir été un puits (photos prises le 15 juillet) :

L'escalier a été mis au jour dans la rue Monclar
L’escalier a été mis au jour dans la rue Monclar. Le 15/07/17 – Zone rebouchée en août 2017
L'ancien escalier au ras au palais de justice
L’ancien escalier au ras au palais de justice. Le 15/07/17 –  Zone rebouchée en août 2017
L'escalier vu d'un peu plus près
L’escalier vu d’un peu plus près et peut-être ce qui fut un puits à sa gauche. Le 15/07/17 – Zone rebouchée en août 2017

Cet escalier et ce puits ne faisaient pas partie du palais mais appartenaient à une habitation toute proche.

Pour en revenir au sol découvert près de l’entrée du palais, il a été d’avantage creusé en juillet pour laisser apparaître un autre niveau de sol en pierre :

Le sol découvert en juin plus en profondeur
Le sol découvert en juin plus en profondeur. Le 15/07/17

Courant juin (je sais, c’est un peu dans le désordre mais c’est pas simple de garder un ordre chronologique parfait tant il y a à dire), d’autres vestiges ont été mis au jour. En les regardant bien, ils ont tout l’air d’une ancienne voie au vu des pavés   :

Ce qui pourrait être une ancienne voie ou rue
Ce qui pourrait être un ancien chemin (l’ancienne rue du Palais ?). Le 1/7/17

Ces vestiges sont en effet ceux de l’ancienne rue du palais qui longeait l’édifice au sud.

Au cours des fouilles, nombre de blocs de pierres ont été dégagé. Certains sont mis de côté et semblent avoir été gravés il y a bien longtemps. Pour preuve, celui-ci qui, porte ce qui ressemble fortement à un nom et une année :

Un bloc de pierre gravé - Le 15/07/17
Un bloc de pierre gravé – Le 15/07/17

A proximité de l’escalier mis au jour dans la rue Monclar, les fouilles ont été prolongées sur tout le flanc sud du palais de justice dans la seconde moitié du mois de juillet :

Les fouilles vues depuis l'extrémité ouest de la rue Monclar
Les fouilles vues depuis l’extrémité ouest de la rue Monclar – Le 27/07/17 – Zone rebouchée en août 2017

Dans ce profond fossé, nous découvrons les fondations du palais de justice qui, comme ont peut le constater, s’enfoncent à plusieurs mètres sous nos pieds.

Les fondations du palais de justice d'Aix
Les fondations du palais de justice d’Aix – Le 27/07/17 – Zone rebouchée en août 2017
Des blocs de pierres soigneusement empilés sur lesquels repose le palais de justice
Des blocs de pierres soigneusement empilés sur lesquels repose le palais de justice – Le 27/07/17 – Zone rebouchée en août 2017
Les fondations du palais de justice mises au jour
Les fondations du palais de justice mises au jour – Le 27/07/17 – Zone rebouchée en août 2017

En observant bien la photographie ci-dessus, on peut observer deux symboles identiques en forme de « griffes » ou de « Y modifiés » sur deux pierres situées sous la grille de fer. Note au 23 novembre 2017 : comme indiqué dans les commentaires en fin d’article, il s’agit « de canaux creusées en V qui servaient à couler le lait de chaux pour la fixation du bloc de pierre » – plus d’infos dans les commentaires. Merci à Vincent Mercurio pour cette information.

Ne cherchez plus ces vestiges qui étaient situés rue Monclar (fondations et escalier), ils ont été rebouchés / recouverts fin août 2017.


8) – Août 2017 :

Depuis début août-fin juillet, les fouilles se concentrent également dans la rue Peiresc (ou Peyresc, l’orthographe du nom semble varier…).

Tout comme dans la rue Monclar, elles ont lieu du côté longeant le palais de justice où là aussi des vestiges ont été mis au jour comme vous pouvez le voir sur les clichés ci-dessous :

Les fouilles le long de la rue - (Photo prise le 17/8/17)
Les fouilles le long de la rue – (Photo prise le 17/8/17)
Ce qui semble être un sol retrouvé sous la rue - Photo prise le 17/8/17
Ce qui semble être un sol retrouvé sous la rue – Photo prise le 17/8/17

Ne cherchez plus ces vestiges qui étaient situés rue Peiresc, ils ont été rebouchés / recouverts début septembre 2017.


9) – Septembre 2017 :

Depuis fin août et début septembre plusieurs zones ont été rebouchées et ne sont plus visibles (escalier et fondations rue Monclar + sol pavé et vestiges rue Peiresc).

Il est bien regrettable de ne pas avoir attendu au moins que les Journées européennes du Patrimoine des 16 et 17 septembre 2017 se soient déroulées pour masquer ces éléments. Ils auraient sans aucun doute été un sacré plus pour cet événement…

La poursuite des travaux amène à modifier le cheminement piéton qui se fait désormais par l’allée menant à l’entrée du palais de justice, l’occasion de prendre en photo le chantier des fouilles d’un angle peu habituel, vu depuis le haut des escaliers :

Les fouilles vues depuis le palais de justice - (Photo prise le 7 septembre 2017)
Les fouilles vues depuis le palais de justice – (Photo prise le 7 septembre 2017)
Les fouilles vues depuis le palais de justice - (Photo prise le 7 septembre 2017)
Les fouilles vues depuis le palais de justice – (Photo prise le 7 septembre 2017)

Toujours tout début septembre (peut-être toute fin août), on a pu remarquer la suppression des arbres situés à coté de la fontaine Joseph d’Arbaud (plus d’infos ici et ici) qui sera visiblement démontée. Si on ne prêtait pas vraiment attention à ces arbres (c’est mon cas), il faut bien reconnaître que sans eux, la vaste façade de l’immeuble séparant les rues Reynaud et Monclar paraît désormais bien vide !

La suppression des arbres au pied de l'immeuble et de la fontaine Jousé d'Arbaud laisse le décor bien vide - (Photo prise le 2 septembre 2017)
La suppression des arbres au pied de l’immeuble et de la fontaine Joseph d’Arbaud laisse le décor bien vide – (Photo prise le 2 septembre 2017)

– – –

 – Les Journées du Patrimoine 2017

Les Journées du Patrimoine se sont déroulées le week-end des 16 et 17 septembre et à cette occasion inutile de vous préciser que j’ai pointé le bout de mon nez pour aller voir le chantier d’un peu plus près…

Le lieu était ouvert au public qui pouvait s’approcher au plus près des vestiges mis aux jours ces derniers mois. Un lieu parfaitement mis en valeur pour l’occasion avec plusieurs panneaux explicatifs, un stand pour faire découvrir l’archéologie aux plus jeunes et des archéologues présents pour répondre aux multiples questions du public.

De plus (et j’ai particulièrement apprécié), à différents « lieux clefs » du chantier étaient installés des panneaux indiquant ce qui se trouvait autrefois là où ils étaient posés, mentionnant à la fois ce qu’il y avait en surface et en sous-sol (vous verrez sur les photos ci-dessous). Vachement pratique pour repérer les anciennes pièces et caves qui composaient ce bon vieux palais comtal !

Petite galerie photo :

Une vue d'ensemble du chantier des fouilles
Une vue d’ensemble du chantier des fouilles (au premier plan : l’emplacement de la chancellerie) – (Photo prise le 16 septembre 2017)
En direction de l'emplacement de la salle des pas perdus du palais comtal
En direction de l’emplacement de la salle des pas perdus du palais comtal
L'emplacement de la salle des pas perdus et de caves en sous-sol
L’emplacement de la salle des pas perdus et de caves en sous-sol (et de silos médiévaux à gauche) – (Photo prise le 16 septembre 2017)
L'emplacement de l'ancien escalier du palais
L’emplacement de l’ancien escalier du palais – (Photo prise le 16 septembre 2017)
L'emplacement de l'ancien escalier vu de plus près
L’emplacement de l’ancien escalier (disparu, donc il faut imaginer) vu de plus près – (Photo prise le 16 septembre 2017)
L'emplacement d'anciens silos médiévaux
L’emplacement du porche et d’anciens silos médiévaux en sous-sol – (Photo prise le 16 septembre 2017)
En direction de l'ancienne cour du palais comtal
En direction de l’ancienne cour du palais comtal – (Photo prise le 16 septembre 2017)
Le mur de la façade sud du palais comtal (et juste derrière : l'ancienne rue du Palais)
Le mur de la façade sud du palais comtal (et juste derrière : l’ancienne rue du Palais, son sol est visible vers le haut droit de la photo) – (Photo prise le 16 septembre 2017)
Les emplacements des premier et second bureaux ainsi que de l'ancienne cour du palais (caves en sous-sol) - (Photo prise le 16 septembre 2017)
Les emplacements des premier et second bureaux ainsi que de l’ancienne cour du palais (caves en sous-sol) – (Photo prise le 16 septembre 2017)

A deux pas du chantier il fallait aussi aller voir l’exposition dans le couvent des Prêcheurs dédiée à l’histoire de la ville,  là aussi, super sympa.

En clair, de bien belles choses à voir et bien expliquées sur place pour encore mieux connaitre sa ville. Et surtout, Journées du Patrimoine oblige : gratuitement !

 – – –

Vers la mi-septembre les travaux se sont d’avantage étendus en direction de l’entrée nord du passage Agard :

L'état des fouilles près du passage Agard le 16 septembre 2017
L’état des fouilles près du passage Agard le 16 septembre 2017

Quelques jours et coups de pioche plus tard, voici le même lieu :

L'état des fouilles près du passage Agard le 21 septembre 2017
L’état des fouilles près du passage Agard le 21 septembre 2017

De vieilles pierres, des murs et un sol : probablement les caves des habitations que se trouvaient là autrefois :

Les fouilles à deux pas du passage Agard on révélé de nouveaux vestiges
Les fouilles à deux pas du passage Agard on révélé de nouveaux vestiges – (Photo prise le 21 septembre 2017)
On y devine un sol et des murs. Peut-être une cave ?
On y devine un sol et des murs. Peut-être une cave ? – (Photo prise le 21 septembre 2017)

Le journal La Provence du 25 septembre 2017 (dans sa version papier) proposait un article sur le chantier.

On y apprenait que depuis le début des fouilles sous la place Verdun, ce sont pas moins d’une dizaine de sépultures qui ont été mises au jour, ces dernières dateraient d’une période s’étalant entre les 5ème et 7ème siècles après J-C. (antiquité tardive).

Surprenant me direz-vous ?  En fait pas tant que ça. En effet, durant l’antiquité les nécropoles se trouvaient à l’extérieur des villes et l’emplacement actuel de la place Verdun se trouve là ou était l’extérieur d’Aix à quelques dizaines de mètres de la porte monumentale marquant l’entrée sud-est de la ville antique (pour rappel cette porte/entrée de ville entourée de deux tours accompagnée d’un mausolée situé non loin fut avec le temps englobée dans le palais comtal et détruite avec lui au XVIIIe siècle).

Un exemple similaire a déjà été vu à Aix : la nécropole antique sud mise au jour durant les années 90-2000 le long de l’actuel rue Armand Lunel. Là aussi, des sépultures avaient été découvertes non loin de la limite sud de la ville antique mais toujours à l’extérieur de celle-ci. (Pour en savoir plus sur cette nécropole méridionale : La nécropole méridionale – Nuria Nin – 2006)


10) – Octobre 2017 :

J’entends parler du sujet depuis pas mal de temps mais nous allons l’évoquer ici car la municipalité l’a soulevé il y a peu :

Et si une partie des vestiges retrouvés sous la place Verdun était placée sous une dalle vitrée afin que des fragments du palais comtal soient encore visibles par tous après la fin des travaux ?

C’est un peu ainsi que l’on pourrait résumer un des sujets qui fut abordé lors du conseil municipal du 29 septembre dernier. L’idée est plus que bonne, géniale même, reste à définir les zones d’intérêts et la faisabilité du côté technique de la chose. Cependant, ne nous emballons pas trop vite, au moment où j’écris ces lignes cette idée est encore en réflexion, la D.R.A.C. (Direction régionale des affaires culturelles) aura le dernier mot. Beaucoup de choses peuvent encore changer d’ici là.

Le mois d’octobre a aussi vu le démontage de la fontaine Joseph d’Arbaud. Sera t-elle réinstallée lorsque les travaux seront finis ? Aucune idée. Les étapes de son démontage en photo ci-dessous :

Le démontage de la fontaine Joseph d'Arbaud
Le démontage de la fontaine Joseph d’Arbaud

En août 2017 (voir plus haut) des fouilles ont eu lieu dans une partie de la rue Peiresc, et bien c’est désormais à l’autre extrémité de cette rue que des vestiges ont été mis au jour en ce mois d’octobre. Ces derniers ressemblent d’ailleurs beaucoup aux vestiges mis au jours dans la rue Monclar cet été :

Des vestiges rue Peiresc - Photo prise le 7 octobre 2017
Des vestiges rue Peiresc – (Photo prise le 7 octobre 2017)

L’autre trottoir de la rue n’est pas en reste non plus, on y retrouve ce qui s’apparente encore une fois à des sols de caves appartenant aux maisons qui furent détruites lors du remodelage du quartier à la fin du XVIIIe siècle :

Les entrailles de la rue Peyresc et les souvenirs qui y étaient cachés - (Photos prises le 14 octobre 2017)
Les entrailles de la rue Peiresc et les souvenirs qui y étaient cachés – (Photos prises le 14 octobre 2017)

Ne cherchez plus ces vestiges situés rue Peiresc, il ont commencé à être rebouchés dès la fin octobre et le seront sûrement totalement d’ici peu.

A présent, retournons en direction des vestiges visibles mis au jour à la sortie nord du passage Agard depuis la mi-septembre.

Ce que l’on peut dire, c’est que les fouilles ont été fructueuses ! En plus des sols de caves (voir plus haut), on y a aussi retrouvé ce qui ressemble fortement un puits et on distingue très bien une partie de ce qui (selon moi) formait la voute de cette cave :

Un puits et la partie d'une voute d'une ancienne cave - Photo prise le 28 octobre 2017
Un puits et la partie d’une voute d’une ancienne cave – Photo prise le 28 octobre 2017

Petit montage pour observer l’évolution des fouilles de cette zone de la mi-septembre à la fin octobre :

Les fouilles effectuées à la sortie du passage Agard au fil des semaines
Les fouilles effectuées à la sortie du passage Agard au fil des semaines


A suivre…


Articles en lien avec le lieu : 


J’essaierai de mettre à jour l’article en fonction de l’avancée des découvertes.


Si vous avez aimé, libre à vous de partager 🙂

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Les fouilles du chantier des 3 places – (m.a.j. au 28 octobre 2017)"

avatar
Trier par:   récents | anciens | notes
BRUDERMANN POQUET
Invité
Bonjour Monsieur, Ayant eu des ancêtres parlementaires à Aix à partir du XV eme siècle : archivaires, notaires etc…Je suis intéressé par les lieux où ils ont vécu par les indications dans les actes notariés et vos précieuses trouvailles… Or, Je me suis rendu moi-même sur les lieux, hier matin, de façon fortuite. Ma démarche étant de me rendre aux archives départementales d’Aix pour des recherches généalogiques mais closes pour des raisons de gréve, j’ai poursuivi mon chemin jusque dans le centre d’Aix. Je ne l’ai pas regretté, outre les lieux décrits dans vos autres articles j’ai pû constater l’énorme… Lire plus »
Vincent Mercurio
Invité
Bonjour Monsieur, En ce qui concerne des deux pierres gravées en Y ou presque….. (signes dont vous faîtes allusions) et qui font partie de la fondation du Palais de Justice ne sont pas à vrai dire des signes. Ce sont des canaux creusées en V qui servaient à couler le lait de chaux pour la fixation du bloc de pierre. Dans le jargon de la taille de pierre elles sont appelées  »pattes d’oie ». Il faut donc imaginer ces faces en assise (au préalable) et non pas en parement comme on peut les voir sur la photo, elles ont été réutilisées… Lire plus »
trackback
[…] Journées du Patrimoine 1997. A compléter avec les documents proposés par Damien Pachot sur les fouilles du chantier des trois places (Verdun-Prêcheurs-Madeleine). Celles-ci ont débuté en septembre 2016 et devraient s’achever au printemps 2019 dans le […]
wpDiscuz
error: Clic droit désactivé momentanément